TC Media

Un bien triste événement s’est produit lors de la finale canadienne de l’International Professional Rodeo Association (IPRA) qui se déroulait dimanche après-midi aux Grandes estrades de Saint-Tite. Une première en 50 ans d’histoire.

Lors de la discipline de la monte de cheval avec selle, après que le cow-boy ait été éjecté, le cheval est tombé sur le côté. Très rapidement, une équipe de vétérinaires a stabilisé l’animal et il a été évacué sur une civière.

Le cheval, Grady, un Hongre de 6 ans, a subi une commotion cérébrale et sa moelle épinière a été touchée. Malgré les efforts des vétérinaires, le cheval est décédé de façon naturelle.

«De mémoire d’homme, en ayant parlé avec les anciens, c’est la première fois qu’un accident du genre survient dans le cadre d’une activité du Festival western de St-Tite. On n’avait jamais vu ça! C’est très malheureux et on prend les choses au sérieux. Nous n’avons rien à cacher et c’est pourquoi nous avons pris la décision de débourser afin de faire faire une autopsie sur le cheval pour comprendre ce qui s’est passé», exprime le directeur général du Festival western de St-Tite, Pascal Lafrenière.

Le directeur général avoue que l’incident tombe à un bien mauvais moment, alors que la tenue de rodéo dans le cadre du 375e anniversaire de la Ville de Montréal est contestée devant les tribunaux. «Ça fait 15 ans que nous sommes des précurseurs pour les soins des animaux, et nous comptons continuer.»

Par voie de communiqué, la direction du Festival western a tenu à rappeler certains points. «Le Festival western de St-Tite rappelle qu’il prend toutes les mesures nécessaires pour prévenir tout type de blessure animal lors de rodéos, lesquelles demeurent très exceptionnelles.  C’est une réelle préoccupation pour toute notre équipe.  Rappelons qu’une équipe vétérinaire chevronnée est sur place en tout temps prête à intervenir. Toute notre équipe est passionnée par les chevaux et les animaux de rodéo.  Nous comptons sur un protocole vétérinaire, un protocole de soins journaliers et un protocole de transport des animaux parmi les plus rigoureux de l’industrie. Il est important pour notre organisation de manifester nos plus sincères sympathies à l’éleveur de Grady, la 2Wild Ranch», peut-on lire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!