Mario Beauregard / Métro

MONTRÉAL — Près de 62 000 abonnés d’Hydro-Québec étaient toujours sans électricité, mardi soir, après le passage d’orages violents notamment dans le sud du Québec.

En début de soirée, plus de 45 000 foyers de la région de Montréal n’avaient pas d’électricité, alors qu’ils étaient au moins 4 000 en Montérégie.

Dans la région des Laurentides, on dénombrait au moins 8 000 clients qui manquaient de courant.

En soirée, Hydro-Québec rapportait 291 lieux d’intervention pour le rétablissement du courant à travers la province et affirmait avoir plus de 120 équipes qui allaient passer la nuit à rétablir le service.

Les lieux les plus problématiques étaient sur l’île de Montréal, particulièrement dans l’ouest de la ville, a affirmé le porte-parole d’Hydro-Québec, Mathieu Rouy.

«Les rafales ont été si violentes qu’il y a des arbres qui coupent la rue et empêchent l’accès à nos équipes. Il faut carrément découper ces arbres-là pour que les véhicules puissent passer», a expliqué M. Rouy.

Les clients de ces secteurs, notamment dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, doivent s’armer de patience et pourraient passer la nuit sans électricité, selon ce qu’a laissé entendre le porte-parole.

Dommages importants à Montréal

À Montréal, les dommages les plus importants pouvaient être observés dans Notre-Dame-de-Grâce.

En soirée, les pompiers se disaient toujours très sollicités.

Une vingtaine de résidences sur l’avenue Monclair, entre les avenues Fielding et Somerled, ont dû être évacuées par mesure de sécurité après que des branches d’arbres soient tombées sur des transformateurs et des résidences, a indiqué Mario Drolet, chef aux opérations Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

Les arbres d’un parc au coin des rues Monkland et Madison «étaient presque tous tombés» et un incendie s’était déclaré dans la toiture d’une maison à L’Île-Bizard, a ajouté M. Drolet.

La police de Montréal a confirmé prêter renfort aux pompiers et autres équipes d’urgence, notamment pour assurer la circulation des artères fermées en raison d’arbres tombés sur des véhicules, des résidences ou dans les rues.

De son côté, la Ville rapportait la chute de «plusieurs arbres dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce».

Le maire de l’arrondissement, Russell Copeman, a demandé à ses citoyens de «respecter les périmètres de sécurité» établis par les équipes d’urgence.

Le Centre sportif de Notre-Dame-de-Grâce et la bibliothèque Benny ont également été fermés temporairement en raison d’une panne d’électricité.

Environnement Canada avait émis, mardi matin, une veille d’orages violents dans ces régions du sud du Québec, tout comme à Lanaudière, à Québec, en Mauricie et dans le Centre-du-Québec.

Ces orages violents «peuvent produire des rafales causant des dommages, de la grêle de grosse taille et de la pluie forte», avait prévenu l’organisme fédéral.

Une veille de tornade était même en vigueur pour la région de Gatineau.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!