Archives Métro

MONTRÉAL — Le Canada enverra des troupes au Mali dans le cadre de la mission de maintien de la paix des Nations unies dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, aux prises avec différents groupes djihadistes sur son territoire.

Une source gouvernementale a confirmé la nouvelle à La Presse canadienne vendredi soir.

L’armée canadienne enverrait donc, dans les prochains mois, des Casques bleus qui seraient relevés après 12 mois.

Une annonce détaillée doit avoir lieu lundi.

L’ONU est intervenue au Mali en avril 2013 dans le cadre de sa mission nommée MINUSMA, après que la France et l’Union africaine eurent repoussé les rebelles islamistes qui s’étaient emparés du nord du pays.

En novembre dernier, au Sommet de Vancouver, le gouvernement de Justin Trudeau avait offert aux opérations de maintien de la paix de l’Organisation des Nations unies (ONU) des hélicoptères et des avions de transport, ainsi qu’une force d’intervention rapide de 200 militaires, mais le gouvernement n’avait pas indiqué à quel moment, ni à quel endroit il comptait effectuer ce déploiement.

Le nombre de Casques bleus canadiens déployés dans le monde n’a jamais été aussi bas que présentement.

De récentes données des Nations unies indiquent que le Canada comptait 43 Casques bleus sur le terrain à la fin de décembre, comparativement à 62 en novembre.

Cette baisse, largement attribuable à la réduction du nombre de policiers canadiens en Haïti, signifie que le Canada a atteint des niveaux jamais observés depuis les années 1950.

Le déploiement de Casques bleus canadiens au Mali marquera d’une certaine façon le retour du Canada dans un créneau qu’il avait lui-même créé à la fin des années 1950.

Le ministre des Affaires étrangères Lester B. Pearson avait d’ailleurs remporté le prix Nobel de la paix en 1957 pour son rôle dans la création des forces de maintien de la paix.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!