Des centaines d’enfants au Québec ne pourront pas rentrer à l’école comme les autres. Ce sont des enfants qui n’ont pas de statut légal au pays, a rappelé lundi le Collectif éducation sans frontières.

Pour accéder à l’école primaire ou secondaire, les enfants qui ne sont pas des résidents légaux ou qui ne correspondent pas à certaines catégories d’immigrants doivent payer des frais annuels pouvant monter à 6000$, un montant que les familles en situation précaire sont souvent incapables de payer.

Le Collectif exige que le ministère de l’Éducation modifie la Loi sur l’instruction publique du Québec afin que l’accès à l’école ne soit plus conditionnel au statut d’immigration. Il appelle les citoyens à faire pression sur le gouvernement par diverses actions, dont des actions de perturbation.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!