MONTRÉAL – La cause du Québécois accusé d’avoir tenté de quitter le pays pour participer à des activités terroristes a été reportée à la fin du mois.

Ismaël Habib, âgé de 28 ans, de Gatineau, a comparu brièvement au palais de justice de Montréal, lundi matin.

Les avocats devaient fixer une date pour l’audience sur la remise en liberté sous caution de l’accusé mais ils ont plutôt accepté de reporter l’affaire au mercredi 30 mars.

On n’a pas pu apprendre, par ailleurs, si l’accusé demandera effectivement sa remise en liberté sous caution. La procureure de la Couronne a déjà indiqué qu’elle s’y opposerait.

En plus de l’accusation liée au terrorisme, Ismaël Habib, originaire de Montréal, est aussi accusé de fausse déclaration dans le but d’obtenir un passeport.

La Couronne tente par ailleurs d’obtenir du tribunal l’engagement de M. Habib à ne pas troubler l’ordre public, une ordonnance qui restreindrait ses activités s’il devait être libéré sous caution.

La procureure de la Couronne Lyne Décarie a indiqué lundi qu’avant de procéder, l’avocat montréalais de M. Habib voulait attendre la décision du tribunal dans une autre affaire impliquant l’accusé.

La Cour du Québec doit en effet se prononcer vendredi à Gatineau sur la demande de libération sous caution de M. Habib dans une affaire de violence conjugale en Outaouais.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!