Josée Bournival a annoncé une triste nouvelle sur son blogue du Canal Vie. L’animatrice a perdu son bébé après 11 semaines de grossesse, le 12 octobre dernier.

C’est avec tristesse qu’elle raconte les événements, mentionnant que le vendredi, elle avait eu de légers saignements, mais sans douleur. Le lendemain, ces saignements étaient toujours présents, et Info-Santé lui a suggéré de consulter un médecin. Ce n’est qu’à l’hôpital qu’elle a commencé à avoir des douleurs abdominales, mais pas encore intenses.

Quand le médecin arrive enfin, « on me montre mon bébé sur moniteur. Tout semble normal, je perds très peu de sang, même s’il est rouge, je n’ai pas de crampes majeures. On est optimiste. Après des prises de sang qui révèlent un taux d’hormone normal pour une 11e semaine de grossesse, on me retourne chez moi avec promesse d’une échographie le lendemain dans la journée ».

« Je reviens chez moi, armée de mes lunettes de soleil pour affronter mes filles à qui je veux cacher mon inquiétude et mon chagrin. On a beau me dire que ce n’est qu’à l’échographie qu’on sera fixé pour la suite des choses, au fond de moi, je sais déjà. Dans les heures qui suivent, douleurs intenses et pertes de caillots de sang. Mes derniers espoirs s’envolent. Vers 20 h 30, mon corps expulse la vie qui l’habitait depuis presque 3 mois. J’ai perdu mon bébé. »

« Demain, il faudra ranger les vêtements de maternité. Il faudra cacher sur la plus haute tablette de ma garde-robe cet album de grossesse que je ne finirai jamais de remplir. Il faudra effacer les données entrées dans l’application que j’avais téléchargée sur mon iPhone pour suivre le déroulement de ma grossesse. Il faudra téléphoner pour annuler le premier rendez-vous de grossesse qui était prévu cette semaine. Il faudra avertir les proches. Il faudra pondre un texte pour mon blogue. Il faudra trouver les mots pour annoncer la chose à une grande fille de 3 ans déjà amoureuse du bébé dans le ventre de maman. Il faudra… du temps pour faire mon deuil », écrit l’animatrice.

Mentionnons que Josée a deux filles, Clémentine, 3 ans, et Simone, 20 mois.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!