Rien ni personne ne pouvait arrêter Patrick Watson hier au Club Soda. Le chanteur et sa bande ont survolé le Gala de l’alternative musicale indépendante du Québec (GAMIQ).

Mis en nomination dans cinq catégo­ries, le groupe montréalais est reparti avec autant de trophées. En plus d’avoir été sacré Artiste et Auteur-compositeur de l’année, Patrick Watson a reçu le prix de la Carrière internationale, du Spectacle et de l’Album indie pop de l’année pour son sublime Wooden Arms.

«Cheers!» s’est exclamé le musicien après avoir reçu le premier de ses cinq trophées en forme de bock de bière. Patrick Watson a été le seul artiste à mettre la main sur plus d’une récompense. Parmi les autres gagnants, citons CÅ“ur de pirate, qui a été élue Révélation de l’année. La chanteuse n’a pas pu assister à la soirée puisqu’elle entame demain soir une série de concerts en France.

Mara Tremblay, qui, cet été, a dû annuler tous ses spectacles prévus pour le reste de 2009, a pour sa part obtenu le prix de l’Album chanson de l’année pour
Tu m’intimides, un opus à saveur country grunge qui n’a pas fini de tourner dans nos lecteurs. «Ça me touche beaucoup. Je suis tellement contente!» a lancé la chanteuse après une course effrénée vers la scène.

De son côté, le duo Beast, composé de la chanteuse Betty Bonifassi et de Jean-Philippe Goncal­ves, a domi­né la catégorie Album électro de l’année grâce à son premier opus éponyme, paru l’an dernier. «Cul sec!» a crié Bonifassi avant de caler son trophée rempli de bière.

Les gars de Malajube ont enlevé les grands honneurs dans la catégorie Album indie rock de l’année grâce à Labyrinthes. Le bassiste du quatuor québécois, Mathieu Courno­yer, a profité de sa présence sur scène pour saluer la mémoire de son père, décé­dé pendant la création de l’opus.

Le GAMIQ a aussi été l’occasion de rendre hommage à Jean-Robert Bisaillon, le fondateur de la Société pour la promotion de la relève musi­cale de l’espace francophone, un organisme de soutien et de référence pour les artistes émergents qui a notamment contribué à l’essor de Dobacaracol, Les Trois Accords, Champion et Malajube.

Au micro, l’ex-membre de la formation French B a décrié le déséquilibre de moyens existant entre les scènes undeground et grand public. «Ce n’est pas parce qu’on me rend hommage que je vais me calmer!» a clamé le polémiste.

Le gala a été ponctué de prestations de Movèzerbe, Random Recipe, La patère rose, Mad’MoiZèle GIRAF et eXterio.

Les gagnants sont…

  • Artiste de l’année présenté par Artisti
    Patrick Watson
    (Le prix est accompagné d’une bourse de 1000$)
  • Auteur-compositeur de l’année présenté par la SOCAN
    Patrick Watson
    (Le prix est accompagné d’une bourse de 1000$)
  • Carrière internationale de l’année présentée par le MIMI
    Patrick Watson
  • Spectacle de l’année
    Patrick Watson
  • Révélation de l’année présentée par enMusique.ca
    CÅ“ur de pirate
  • Album Chanson de l’année
    Tu m’intimides – Mara Tremblay

 

  • Album Électro de l’année
    Beast – Beast

 

  • Album Expérimental de l’année
    As Seen Through Windows – Bell Orchestre

 

  • Album Folk/Country de l’année
    Dans la nature jusqu’au cou – Avec pas d’casque
  • Album Hip-Hop de l’année
    Comme à la télévision – Omnikrom

 

  • Album Indie Pop de l’année
    Wooden Arms – Patrick Watson
     
  • Album Indie Rock de l’année présenté par CISM
    Labyrinthes – Malajube
     
  • Album Métal/Hardcore de l’année
    Musique barbare – Mononc’ Serge & Anonymus
     
  • Album Punk de l’année
    The Brains – The Brains

 

  • Album Rock’n’Roll de l’année
    Cassette II – Band de Garage
  • Album World de l’année
    La mécanique – Kodiak
  • DVD de l’année
    Presque sold out – Vulgaires Machins
     
  • Prix Hommage
    Jean-Robert Bisaillon

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!