L’improbable collaboration entre les membres survivants de Nirvana et Paul McCartney, autre survivant d’un groupe assez bien connu, est désormais diffusée sur le web, annonce NME.

Dave Grohl en a fait l’annonce, lui qui est le cerveau derrière cette collaboration, mais aussi du projet Sound City, qui fait beaucoup de vagues en ce début d’année.

Sound City est un film documentaire présenté et produit par l’ex-batteur de Nirvana, qui mène également à plusieurs nouvelles chansons dans la foulée.

Du lot, Cut Me Some Slack, qui met en vedette McCartney, est une chanson qui surprend. D’abord parce que l’on n’a jamais entendu l’interprète de Let It Be sur une trame aussi lourde, et parce que la pièce est étonnamment entrainante et accrocheuse.

Grohl révèle du même coup qu’il n’a pas été difficile pour le super-groupe d’un soir d’écrire et de produire la chanson, cette dernière ayant été créée en quelques heures seulement.

« Paul est la personne la plus gentille et incroyable. Nous sommes entrés en studio, avons improvisé la chanson. Elle est juste sortie de nulle part. Nous l’avons enregistrée en direct et avons ajouté des paroles. Les meilleures chansons sont créées comme ça. Trois heures, et c’était parfait. »

Pour entendre Cut Me Some Slack, cliquez ici.

Crédit photo : © face to face/ZUMAPRESS.com/Keystone Press/BUM

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!