OTTAWA – La décision de l’entraîneur Dave Cameron était audacieuse, mais elle n’a pas sauvé les Sénateurs d’Ottawa du marasme, dimanche. Dale Weise a gâché la bonne soirée de travail du gardien Craig Anderson, en obtenant les deux buts du Canadien, incluant celui de la victoire en prolongation, et le Tricolore l’a emporté 2-1.

Auteur du filet égalisateur en troisième période, Weise a déjoué Anderson à 9:47 du surtemps afin de procurer au CH une avance quasi insurmontable de 3-0 dans la série quarts de finale d’association entre les deux équipes.

«Ce but surpasse celui que j’ai réussi en surtemps en séries l’an dernier (dans le premier match à Tampa), en raison de son importance, a affirmé Weise. Les Sénateurs ont super bien joué et c’est gros de se retrouver en avant 3-0 dans la série.»

L’entraîneur Michel Therrien a eu la main heureuse en interchangeant Weise et Brian Flynn de trios en troisième période. Peu de temps après, Weise créait l’égalité.

«C’est le génie de Michel Therrien, allez lui dire pour moi svp», a lancé en riant l’ailier de Winnipeg.

Therrien a expliqué qu’il a voulu brasser les dés en mutant Weise avec Torrey Mitchell et Brandon Prust.

«Dale s’est mis à patiner beaucoup plus, a relevé Therrien. C’est un gars de grandes occasions. Le trio a été très bon.»

Anderson solide

Chez les Sénateurs, Anderson a bien répondu à l’appel en remplacement du jeune Andrew Hammond, mais les 20 500 spectateurs au Centre Canadian Tire sont repartis bredouilles.

«Il nous a donné une chance de gagner le match», a commenté Cameron, au sujet des 47 arrêts que le vétéran a effectués.

Clarke MacArthur a été le seul marqueur des Sénateurs, qui ont mis Carey Price à l’épreuve 34 fois.

En attendant que la série se poursuive à Ottawa, mercredi, le Canadien part en retraite fermée à Mont-Tremblant pour deux jours.

Les Sénateurs, encore

Pour la troisième fois en autant de matchs, les Sénateurs ont pris les devants en première période. Ils se sont de nouveau imposés physiquement, avant de le faire.

Peu de temps avant le but de MacArthur, à 11:28, P.K. Subban a été mis en échec par Patrick Wiercioch et le défenseur du Canadien a réagi comme s’il avait été touché au visage.

Il a tenté de se faire justice en mettant en échec Erik Karlsson, ce qui a permis à MacArthur de se faufiler jusqu’au filet à partir du flanc gauche. L’attaquant des Sénateurs a fait glisser le disque à la gauche de Price.

Subban a commencé à être chahuté dans l’amphithéâtre avant même le début de la rencontre.

Le Canadien n’a pas trop sollicité Anderson qui a par ailleurs vu la chance lui sourire pendant un jeu de puissance du Canadien, le tir de Subban fouettant le poteau à sa droite.

Beaulieu ébranlé

Contrairement aux deux premières rencontres, les Sénateurs n’ont pas perdu leur avance en deuxième période. Au Centre Bell, ils avaient été surclassés 6-2 au chapitre des buts.

Le Tricolore a tenté de refaire le coup. Il a bourdonné en zone adverse et il a eu l’avantage 19-6 dans les tirs, mais Anderson a tout vu.

Les Sénateurs ont de nouveau eu le meilleur 19-9 dans les mises en échec après avoir dominé 27-16 au premier tiers. Karlsson a pincé le jeune défenseur Nathan Beaulieu d’aplomb en sortie de zone du CH. Au premier vingt, Beaulieu avait nargué le capitaine des Sens après avoir résisté à une de ses charges.

Beaulieu n’a pas vu d’action à compter de la troisième période et Therrien a fait savoir qu’il souffre d’une blessure au haut du corps. L’entraîneur a parlé d’une mise en échec légale.

Weise le héros

En troisième, les Sénateurs ont assuré une meilleure protection à Anderson. Il a fallu d’une action qui n’allait nulle part pour que Weise ne crée l’égalité, à 14:13.

La rondelle a bondi dans les airs devant le filet. Weise l’a rabattue de la main avant de l’envoyer dans l’ouverture béante.

Le Canadien a par la suite pu déployer une attaque à cinq, mais il n’a pas été menaçant.

Il a été blanchi pour la sixième fois de la soirée au début du surtemps, avant que Weise ne joue les héros à l’aide d’un bon tir des poignets du côté rapproché.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!