Collaboration spéciale/François Lacasse La fin de semaine était importante pour les paracyclistes de haut niveau. Le Défi sportif AlterGo était leur premier arrêt d’une longue saison.

C’est sous la pluie que se sont terminées les courses sur route de paracyclisme du Défi sportif AlterGo, dimanche, au Circuit Gilles-Villeneuve. Le mauvais temps n’a cependant pas arrêté les athlètes en plein processus de qualification pour les Jeux paralympiques de Rio.

La course masculine de vélo à main regroupant les catégories H3, H4 et H5 a été très serrée. Cinq athlètes se sont disputé la victoire à l’arrivée. L’Américain Alfredo De Los Santos (MH5) l’a finalement emporté en 1 h 13 min 25 s. Le Québécois Rico Morneau (H3) a été le deuxième à terminer la course, devant l’Ontarien Joey Desjardins (H3).

Malgré son travail durant l’épreuve, Charles Morneau (H3) a dû se contenter du quatrième rang. «J’ai crampé un peu à la fin», a-t-il expliqué. «À environ 250 mètres de la ligne, j’étais côte à côte avec l’Américain et Rico, mais j’ai manqué de jus. J’ai travaillé fort toute la course, car j’ai pas mal tiré les autres.»

L’athlète de Victoriaville était assez satisfait de ce premier week-end de courses de la saison. «Pour moi, la course la plus importante était le contre-la-montre de samedi et j’ai réussi à dépasser Rico Morneau de plus de 50 secondes. C’est encourageant. Je trouve que cela s’annonce bien pour la suite.»

L’épreuve mixte de vélo à main regroupant les hommes des catégories H1 et H2, ainsi que les femmes de toutes les classes, s’est terminée au sprint à l’arrivée en 1 min 08,19 s. L’Américaine Alicia Dana a finalement eu le dessus sur le Québécois Robert Labbé. Myriam Adam a pris le troisième rang, stoppant le chrono à 1 min 13,17 s.

Les Québécoises Marie-Claude Molnar (C4) et Marie-Ève Croteau (T2) ont aussi participé aux épreuves sur route.

La fin de semaine était importante pour les paracyclistes de haut niveau. Le Défi sportif AlterGo était leur premier arrêt d’une longue saison. Au cours des prochaines semaines, ils devront prouver aux décideurs de la formation canadienne qu’ils ont leur place sur l’avion qui s’envolera vers les Jeux paralympiques de Rio en septembre prochain.

Maintenant que leur escale montréalaise est terminée, les paracyclistes canadiens s’envoleront vers la Belgique, afin de prendre part à la deuxième Coupe du monde de la campagne 2016 qui aura lieu en mai.

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!