Gracieuseté Maxime Fortier, ancien champion marqueur de la Ligue de hockey midget AAA du Québec en 2013-2014.

Maxime Fortier aura une chance de prouver aux équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) qu’elles ont eu tort de l’ignorer lors du dernier repêchage, en fin de semaine, à Buffalo. L’ancienne gloire des Lions midget AAA du Lac Saint-Louis s’est fait inviter au camp de perfectionnement des Canadiens de Montréal en juillet.

«Être repêché, ç’aurait été un rêve, mais ça ne s’arrête pas là pour moi. Ça me pousse juste à être meilleur. Mon objectif au camp sera de prouver à tout le monde qu’ils ont eu tort de ne pas me choisir. C’est sûr que par la suite, j’aimerais ça être invité au vrai camp. J’espère en faire assez pour signer un contrat avec le club», indique l’attaquant originaire de Lachine.

Présent pour la séance de repêchage des 24 et 25 juin, l’ailier droit de 5′ 10″ et 178 livres, avait été classé 145<V>e<V> meilleur espoir nord-américain par la Centrale de recrutement de la LNH en avril. Il était également classé 165<V>e<V> par le Service international de recrutement.

Appel
Malgré tout, à l’avant-dernière ronde, Fortier n’avait toujours pas été choisi.

«Vers la fin de la sixième ronde, mon agent a reçu un appel indiquant que si je n’étais pas sélectionné, les Canadiens aimeraient beaucoup me voir à leur camp de perfectionnement. J’ai eu d’autres invitations, mais mon agent et moi avons choisi Montréal. C’est sûr que c’est une déception de ne pas avoir été repêché. Mais je suis quand même heureux», affirme-t-il.

Fortier est encouragé par d’autres joueurs ayant réussi à se tailler une place dans la LNH sans avoir été repêchés, tels Martin Saint-Louis ou David Desharnais.

«De plus en plus, des joueurs qui ne sont pas repêchés signent quelque part par la suite et leur carrière va très bien. À la fin de la journée, même ceux qui sont repêchés doivent se prouver au camp, donc j’ai juste ça à faire, être prêt au camp, être meilleur que tout le monde et ça va bien aller pour moi», précise-t-il.

Après avoir connu une première saison de 30 points en 63 matches avec les Mooseheads d’Halifax en 2014-2015, Fortier a rebondi avec 77 points, dont 31 buts en 68 parties cette année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!