L’aventurier-nageur de 45 ans, Normand Piché, qui tente de devenir le premier homme en Amérique à relier les 5 continents à la nage en 80 jours, a réussi sa troisième traversée par la mer Égée, entre l’Europe à l’Asie, de la Grèce à la Turquie.

Une traversée de 14,6 km en 4 heures, 45 minutes et 16 secondes, dans une eau à 23,3 degrés Celsius.

L’équipe a séjourné sur l’île de Kos, un secteur où des milliers de réfugiés tentent de fuir la guerre de Syrie à bord d’embarcations de fortune. Plusieurs se noient.

«On m’a prévenu que des corps remontent parfois à la surface et qu’il était possible que j’en croise en chemin, raconte le nageur. Ça fait drôle qu’un Canadien comme moi réalise son rêve de relier les continents aux côtés de gens qui fuient la guerre.»

Les tensions sont immenses entre les deux pays et M. Piché a fait l’objet d’une surveillance policière accrue. «Dans les deux cas, j’ai été escorté par d’immenses bateaux de la police navale», affirme-t-il.

Normand Piché a traversé certaines zones où les courants latéraux étaient particulièrement puissants. «Mais j’aime nager dans les vagues et, malgré tout, la traversée s’est bien passée», dit-il.

En Grèce, le nageur a été forcé de rencontrer plusieurs médecins spécialistes et passer une série de tests pour évaluer sa condition physique.

Étape reportée
En réussissant cette nouvelle étape, Normand Piché a dû sauter la troisième phase prévue à son calendrier, celle reliant l’Afrique à l’Asie, en nageant dans la mer Rouge, entre la Jordanie et l’Égypte.

«C’est un vrai casse-tête d’obtenir toutes les autorisations et les visas, soutient le nageur. Chaque fois, ce sont de longues négociations avec les ambassades, le ministère de la Défense, l’armée, et autres. Les lois sont sévères et doivent être respectées à la lettre.»

Avec son équipe, il a donc choisi de passer à la traversée suivante et y revenir vers la fin d’octobre.

«En Jordanie, ça se passait bien et on a fait une visite éclair en Égypte. Mais il aurait fallu patienter deux autres semaines. Nous étions si près du but, mais j’ai dû faire le choix de me rendre en Grèce».

En Égypte, Normand a rencontré un promoteur «prêt à faire un gros événement avec ma traversée. Nous allons donc y retourner vers le 30 octobre», nous dit-il.

La suite
Normand Piché et son équipe se dirigent maintenant vers l’Espagne pour sa prochaine étape. Il nagera de l’Espagne vers le Maroc, entre l’Europe et l’Asie, en traversant le détroit de Gibraltar.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus