Collaboration spéciale Des barres énergisantes à base de grillons ont été conçues dans le Mile End.

Un trio d’entrepreneurs montréalais ont conçu la première barre énergisante à base de grillons au Québec. À peine lancé, leur produit se trouve déjà dans une vingtaine de points de distribution au Québec.

Minh-Anh Pham et William Walcker travaillaient tout deux chez Groupon Québec lorsqu’ils ont commencé le triathlon, il y a trois ans. L’activité sportive est rapidement devenue une véritable drogue pour les deux jeunes hommes à l’esprit compétitif.

«La saine nutrition, c’est très important pour bien performer dans des triathlons. On a vite réalisé que les barres énergisantes sur le marché étaient souvent pleines de sucres ajoutés et d’ingrédients chimiques. On s’est donc dit qu’il y avait un besoin à combler», raconte M. Pham.

Un ami de William, Antoine Domergue, s’intéressait depuis plusieurs années à l’alimentation à base d’insectes, moins dommageable pour l’environnement que l’agriculture animale.

«On a tous une grande sensibilité écologiste. C’était donc important pour nous de trouver une façon d’éviter la surexploitation des terres. En plus, les grillons, c’est deux fois plus protéiné que de la viande de bœuf. On a choisi cet insecte en particulier également, parce qu’il est faible en gras», élabore M. Pham.

La recette de barres a été élaborée avec l’aide de Louis-Philippe Breton du restaurant Pastaga. Le projet a débuté en mai dernier.

«Chez Pastaga, ils nous ont aidé à concocter une barre qui goûte bon et dont la texture est agréable, en plus d’être facile à ingérer durant l’effort physique. Ils nous ont aussi prêté leurs cuisines pour la production artisanale de la barre», continue l’entrepreneur.

L’entreprise est maintenant à l’étape du sociofinancement. Elle espère vendre un grand nombre de barres en prévente pour commencer à les produire en usine.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!