Gracieuseté Des indices de l'adresse exacte de l’événement sont donnés sur le site internet, le Facebook, l'Instagram et le Twitter de la Chasse-Balcon.

Les musiciens et danseurs reviendront égayer le voisinage du Plateau samedi 13 mai, puisque c’est le retour de La Chasse-Balcon.

La formule a fait ses preuves, car elle en est à sa quatrième saison. Cette année, six artistes débarqueront sur les perrons pour y offrir un spectacle de musique traditionnelle dans six quartiers de la métropole, et ce, chaque samedi en fin d’après-midi jusqu’au 10 juin.

L’événement s’est amorcé la semaine dernière dans le quartier La Petite-Patrie où plus de 300 personnes s’étaient réunies. L’adresse exacte pour le Plateau n’est pas annoncée avant la toute dernière journée, car partir à la recherche du lieu du spectacle fait partie de l’expérience. L’événement aura lieu entre 17h et 18h. En cas de pluie, La Chasse-Balcon sera remise au lendemain.

«Nous allons diffuser des indices de plus en plus précis sur notre site internet et sur notre page Facebook, mais nous voulons vraiment que cela reste une chasse», explique Catherine Planet, musicienne et organisatrice de La Chasse-Balcon, qui a déjà mis en ligne son premier indice.

Socialisation

C’est lors d’un voyage en Louisiane que cette dernière a trouvé l’idée pour cet événement.

«J’ai observé quand j’étais là-bas que les gens se réunissent sur leurs balcons pour jouer et écouter de la musique. C’est un lieu de socialisation. À l’époque j’ai décidé de m’en inspirer pour mon projet de maîtrise en communications et c’est ce qui a donné la première édition de La Chasse-Balcon», raconte Mme Planet.

Celle-ci a d’ailleurs été surprise du succès de ses premières tentatives, alors que deux des spectacles réussissent à attirer des foules de 500 personnes.

«Quand j’ai lancé mon projet, j’avais pour hypothèse que les gens ont besoin de ce genre de moments de socialisation, de rassemblement. Je crois que ç’a été confirmé», souligne-t-elle.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!