Collaboration spéciale Mikaël Theimer Près de 15 personnes ont participé au podcast de Patsy Van Roost, la Fée du Mile End lors d’ateliers d’enregistrement des voix.  

La Fée du Mile End Patsy Van Roost collabore actuellement avec l’organisme à but non lucratif  Magnéto  qui crée des podcasts et des émissions de créations sonores. Les boîtes aux lettres est un parcours sonore interactif en plein cœur du Mile End réalisé en collaboration avec une quinzaine de résidents du quartier.

Ce podcast d’une heure, riche en ambiance sonore et en musique, sort de l’ordinaire. Pour les habitués de ce genre de médium, ce sera assurément une toute nouvelle découverte vu l’interactivité que propose Les boîtes aux lettres. Pour les novices, ce sera un moyen de plonger dans l’univers des créations sonores d’une manière différente.

«Avec Patsy, c’est comme un coup de foudre artistique, on a décidé de faire ce podcast où on retrace la vie des gens avec qui Patsy a déjà fait des projets», explique Zoé Gagnon-Paquin, directrice générale et cofondatrice de Magnéto.

Patsy Van Roost

Le podcast propose une visite du Mile End par ces habitants. Avec ses écouteurs dans les oreilles, l’auditeur part ainsi à la découverte du milieu de vie, mais aussi de l’histoire de Patsy Van Roost, Fée du Mile End qui révolutionne depuis cinq ans la participation citoyenne et les relations de voisinage à travers la ville.

On découvre comment est née la Fée, à travers quels projets et comment elle a rassemblé cette communauté de personnes. Le podcast, disponible à partir du mercredi 14 février par téléchargement sur Itunes et sur le site Web de Magnéto, peut s’écouter chez soi, mais il est surtout fait pour déambuler à travers le quartier.

«C’est comme si on rentrait chez les gens, mais en fait on ne rentre pas chez eux, on reste dehors, on écoute leur voix, on regarde par leurs fenêtres, on y voit quelque chose, on ouvre leurs boîtes aux lettres et on y découvre quelque chose à l’intérieur», commente Patsy Van Roost.

Le podcast commence chez elle. L’auditeur est invité à prendre une carte dans la boîte aux lettres de Patsy, qui le guidera vers d’autres boîtes aux lettres durant une heure de découvertes du quartier, jusqu’à finir au Café Dépanneur, rue Bernard. Ceci pour inviter les gens à se rassembler, donnant l’image d’un quartier humain.

«C’est la composante interactive qui fait en sorte qu’à la fin on repart avec quelque chose, et ça c’est vraiment la signature de Patsy.» – Zoé Gagnon-Paquin, directrice générale et cofondatrice de Magnéto.

Dernier projet

Inspirée des Soundwalk de New York et de Paris, la Fée du Mile End a voulu créer un projet permettant de découvrir d’une nouvelle façon un quartier de la ville. «Il y a tellement de touristes qui viennent dans le Mile End et qui visitent surtout les commerces. Ils ne rencontrent jamais les gens de la place, moi j’avais envie qu’on entende davantage les gens des quartiers», précise l’artiste.

Il s’agit du dernier projet de Patsy Van Roost dans le Mile End. Après avoir vécue 29 ans dans le quartier et 21 ans dans le même appartement, cette dernière en a été évincée et doit le quitter avant le 31 août prochain.

«Ce projet est comme une dernière lettre d’amour au Mile End. C’est une façon de dire merci et de rassembler les gens», commente l’artiste qui pense peut-être déménager dans Rosemont–La Petite-Patrie ou Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

«Tant qu’à partir, autant aller ailleurs, j’ai envie de frapper à de nouvelles portes», conclut-elle.

Le lancement du podcast aura lieu lundi 12 février à 19h au Café Dépanneur, 206 Rue Bernard O.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!