Arrondissement Montréal-Nord Cette esquisse d’Espace Rolland présentée aux citoyens le 10 février peut changer selon les commentaires et besoins des résidents, préviennent les responsables.

Des dizaines de citoyens ont choisi l’aménagement d’une section du boulevard Rolland, importante artère commerciale de Montréal-Nord, comme étant un projet prioritaire à réaliser cette année.

«Espace Rolland» fait partie de trois projets d’urbanisme participatif soumis au vote populaire lors d’une assemblée citoyenne samedi à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord.

D’après un concept préliminaire, le projet verrait l’aménagement d’aires de repos, de terrasses et d’espaces pour des marchés saisonniers, annuels ou spontanés, autour d’un centre commercial et résidentiel linéaire compris entre les rues Arthur-Chevrier et Pierre.

Situé à quelque 200 mètres d’un des marchés du Nord, du parc Henri-Bourassa que l’arrondissement veut réaménager et de la rue de Dijon récemment transformée, il inclurait aussi le rehaussement de la chaussée, l’ajout de saillies de trottoirs, l’aménagement d’un espace jeux pour un CPE établi tout près et celle d’un espace où les citoyens pourraient danser.

Un «centre-ville» pour changer d’image
Aux yeux de nombreux participants à l’assemblée, le projet serait une occasion de créer une sorte de «centre-ville» dans le nord-est de Montréal-Nord.

«Il n’est que logique de continuer à revitaliser les petits centres commerciaux [du coin] parce que je considère que ça donne de la plus-value à ce petit secteur pauvre de Montréal-Nord», a entre autres estimé Christine Camille, résidente de l’arrondissement.

Pour plusieurs, dont la mairesse Christine Black, le projet représente une occasion de changer l’image du nord-est de l’arrondissement.

«Les gens veulent une continuité à ce qui a été fait dans le passé, un wow quand on arrive dans le secteur», a observé Mme Black, en référence à la revitalisation de la zone commerciale et au verdissement des places Le Pascal et Del Sol, en 2013.

Des Nord-Montréalais espèrent qu’Espace Rolland aide à défaire les stéréotypes associés au quartier.

«Quand on fait un plan d’aménagement, qu’on améliore, ça a un impact sur les résidents, mais [ça amène] d’autres aussi à venir voir Montréal-Nord, et non une cité avec un taux élevé de criminalité, la drogue, la pauvreté et tout ça. On est stigmatisé. Il faut qu’on enlève cette stigmatisation», clame la Nord-Montréalaise Mireille Chaumin.

Contraste
Avec son grand stationnement minéralisé, ses locaux vacants, ses enseignes rouillées et ses trottoirs dénudés, le centre commercial linéaire qu’entoure le projet contraste avec ceux situés deux pâtés de maisons plus au sud, revitalisés et verdis il y a bientôt cinq ans.

L’arrondissement discute avec le propriétaire des lieux puisque le projet concerne l’aménagement de son domaine privé. Ce propriétaire a tout intérêt à collaborer puisque les aménagements prévus pourraient lui amener des locataires commerciaux et résidentiels, estiment les responsables du projet.

«Il n’y a aucune terrasse dans le secteur, et là, on en installerait juste devant. Pour le propriétaire, c’est tout bénef. C’est donnant, donnant», illustre le coordonnateur de la Revitalisation urbaine intégrée de Montréal-Nord (RUI), Christian Komzé.

Espace Rolland est maintenant entre les mains d’un comité de citoyens et de la RUI, qui espère présenter un plan final en mars ou en avril prochain, afin de réaliser l’oeuvre cette année.


Un processus par et pour les résidents
L’élaboration du projet Espace Rolland fait partie d’un processus d’urbanisme participatif.

Des architectes ont conceptualisé trois projets retenus à la suite d’un porte-à-porte auprès de plus de 170 riverains. Ces projets avaient été esquissés à partir des besoins exprimés par plus d’une centaine de citoyens lors d’une assemblée  tenue fin novembre dernier.

«C’était important que les gens s’engagent dans le processus et ne soient pas seulement consultés, a souligné la mairesse. C’est vraiment très innovateur ce qu’on est en train de faire. Je ne peux que me réjouir des résultats d’aujourd’hui.»

Le projet constitue une première étape en vue de l’élaboration d’un Plan d’aménagement de l’ensemble du secteur nord-est de Montréal-Nord. Le début des démarches est prévu en juin et la présentation, en décembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!