Isabelle Bergeron/TC Media Six médecins quitteront la super-clinique Stillview d'ici la fin de l'année, dont trois de façon permanente.

La nouvelle super-clinique médicale Stillview, à Pointe-Claire, est en pleine période de recrutement. Inaugurée le 8 mars par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, l’institution perdra les services de six médecins avant la fin de l’année. Des départs qui seront difficiles à combler.

Deux médecins prendront leur retraite, un déménagera à l’extérieur de la province et trois autres partiront bientôt en congé maternité. Chacun suivait en moyenne 1000 patients.

«Je tente de faire en sorte que certains docteurs prennent quelques patients de plus, mais ils ne pourront pas prendre en charge autant, indique la directrice générale de la super-clinique, Eleanor Phelan Mootoosawmy. J’ai trouvé un médecin qui, on l’espère, pourra faire quelques quarts à la clinique sans rendez-vous dès septembre.»

Québec a déterminé en décembre que seulement quatre diplômés pourront travailler au Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île cette année. Aucun de ces nouveaux médecins n’ira combler les besoins à la clinique Stillview.

«On a demandé au ministre Barrette qu’il change la loi régissant l’endroit où les médecins peuvent aller pratiquer. Il a dit qu’il travaillait là-dessus, mais qu’il ne pouvait pas faire de promesses pour le moment. Il comprend la situation et s’est montré empathique», souligne Mme Mootoosawmy.

Fusion
Depuis octobre, les résidents de l’Ouest-de-l’Île peuvent profiter de meilleurs services en santé. La super-clinique Stillview a regroupé le Groupe de médecine familiale Stillview et la clinique sans-rendez-vous Statcare pour offrir des heures d’ouverture étendues.

Avec un horaire de 12 heures par jour selon les exigences du ministère de la Santé, c’est un peu plus de 6 heures par semaine qui ont été ajoutées pour desservir la population.

En plus des médecins, du personnel infirmier additionnel sera nécessaire pour satisfaire la demande. Neuf infirmières dont six auxiliaires, une infirmière technicienne et deux cliniciennes sont recherchées.

Grâce à la désignation de super-clinique, le nouveau centre médical se verra attribuer un financement de Québec de près de 160 000 $ supplémentaires par année.

Désengorger le Lakeshore
Le ministre Barrette espère que la création de cette ressource fera diminuer la pression sur la salle d’urgence de l’Hôpital général du Lakeshore, situé de l’autre côté de l’avenue Stillview.

«L’Ouest-de-l’Île a vraiment une problématique d’accès. Le Lakeshore est débordé. On veut faire en sorte que les gens aient une option lorsqu’ils ont un problème mineur pour ne pas attendre longtemps dans une salle d’urgence», indique-t-il.

La nouvelle super-clinique sera une des deux plus grandes de la province en termes de volume de consultations, avec un minimum de 40 000 par année.

Afin de répondre aux critères conditionnels à la désignation de super-clinique de niveau 3, le nouvel établissement doit entres autres permettre au patient d’avoir accès à une consultation médicale le jour même de sa visite, ou dès le lendemain en téléphonant trois heures avant la fermeture.

La clinique s’engage également à offrir des services de prélèvements et d’imagerie médicale en plus de devoir répondre aux besoins de la population en cas d’une augmentation de la demande de services, par exemple lors de périodes de grippe.

13
La super-clinique Stillview est la 13e du genre à ouvrir dans la région de Montréal depuis avril 2016 et la 30e au Québec.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!