Des voleurs ont fait l’impossible pour cambrioler un salon de coiffure de Pierrefonds le 18 juillet, trouant un mur à deux reprises à l’aide d’une hache, d’une scie et d’une clé à molette. Ils sont finalement repartis avec une collection de pièces antiques américaines d’une valeur de 20 000$.

Selon le Service de police de Montréal (SPVM), les brigands sont entrés, dans la nuit du vendredi au samedi, dans les toilettes d’une ancienne poissonnerie adjacente au Salon Myrtha du boulevard Gouin, et ont percé le mur pour accéder au petit salon de coiffure africain, situé au 9570, boulevard Gouin.

Alors que leur premier trou, de la grosseur d’un pied carré, a visiblement échoué, les voleurs ont percé un deuxième trou, deux fois plus grand, arrachant carrément le plâtre du mur pour commettre leur larcin. «C’est dans celui-là qu’ils sont finalement entrés», témoigne Monode Gracia à TC Media, le propriétaire de la collection de pièces.

Une fois infiltrés à l’intérieur, les voleurs ont démantelé le tableau du circuit électronique pour déconnecter une des deux caméras et éteindre la lumière de sécurité. Ils se sont ensuite rendus à la réception vitrée, à l’avant de la boutique.

Dérober l’argent, mais pas les bijoux
Le coffre en métal gris de la grandeur d’une boîte de céréales, où se trouvait la collection de pièces antiques, était placé sur une étagère sous le comptoir. Les voleurs ont sorti du coffre la centaine de pièces en argent et ont laissé les bijoux en or et les documents personnels, tels que les passeports et les actes de naissance.

En plus de la collection de M. Gracia, la caisse du commerce dans laquelle il y avait 200$ et le guichet automatique qui contenait 1500$ ont aussi été dévalisés. «Ils ont tous pris. J’ai cette collection depuis plus de dix ans», se désole M. Gracia.

Pas encore de suspect
La vidéo de sécurité qui a capté l’action montre un homme qui semble parler à une deuxième personne. «On n’a pas pu l’identifier ni voir l’autre qui semblait rester derrière la caméra», confie M. Gracia.

Selon l’agent Daniel Maheu du poste de quartier 3, le SPVM n’a à ce jour aucun suspect.

La propriétaire, Myrtha Duval, a vu les dégâts quelques heures après l’incident, alors qu’elle ouvrait boutique.

Si vous avez des renseignements au sujet de l’incident, vous pouvez contacter Info-Crime Montréal en toute confidentialité: 514-393-1133

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!