Hugo Lorini/TC Media Le maire, Alan DeSousa, et la directrice de DESTL, Josée Chiasson, lors d'une visite du nouveau complexe d'ABB.

L’année 2016 a été riche en actualité économique, notamment avec l’arrivée d’entreprises à Saint-Laurent.

«De grands projets se sont concrétisés, comme ABB, Ericsson, Hypertec et Videotron. Il y en a aussi d’autres qui ne sont pas encore publics», souligne la directrice de Développement économique Saint-Laurent (DESTL), Josée Chiasson.

Elle est optimiste pour le recensement des entreprises et des investissements de l’année, qui seront publiés en février.

«Notre nouvelle planification stratégique, lancée en juin, nous donne un leadership renouvelé, car nous avons consulté tous nos partenaires, autant les entreprises que les institutions, comme les cégeps», indique Mme Chiasson.

Des opportunités de projets pour développer les secteurs industriels se profilent, notamment avec l’arrivée du Réseau électrique métropolitain (REM). Ce serait notamment l’occasion de revitaliser et mieux utiliser l’espace du quartier Lebeau-Hodge, autour de la station Correspondance A40.

«Avec notre division transports, MOBA, nous souhaitons améliorer la fluidité de la main d’œuvre et optimiser le transport de marchandises», ajoute-t-elle.

Saint-Laurent a aussi fait figure de modèle cette année. Mme Chiasson se souvient du Colloque sur le développement industriel et les écoparcs qui a accueilli plus de 150 participants de partout au Québec en septembre. Ces derniers avaient, pour l’occasion, visité la zone industrielle en autobus.

Plan stratégique de DESTL 2016-2018

  1. Écosystème d’innovation industrielle et technologique
  2. Services à forte valeur ajoutée
  3. Développement des zones industrielles
  4. Fluidité et développement de la main d’œuvre

©2016 Denis Germain
Le centre de données 4Degrés de Videotron a été inauguré en septembre. La bâtisse de 40 M$, située dans le Technoparc, accueille les serveurs d’entreprises québécoises, comme internationales.

Visite du chantier du nouveau siège social d'ABB situé dans le Technoparc Montréal, au 800, boulevard Hymus, Saint-Laurent, QC, le 17 novembre 2016.
Une partie des 700 employés du nouveau siège social canadien de ABB, au Technoparc, ont commencé à s’installer cet automne. Le campus du spécialiste de l’énergie et de l’automatisation sera inauguré en mai.

hypertech_investissement256
Le gouvernement du Québec a annoncé une aide de 12 M$ à l’entreprise Hypertec, en novembre. L’investissement total de 71,4 M$ créera plus de 260 emplois dans le secteur des produits et services en informatique du groupe établi depuis 30 ans à Saint-Laurent.

Les nouveaux bâtiments d'Éricsson dans Ville Saint-Laurent avec la présence de Alan de Soussa et la présidente Maria Elena Carbajal.

La société suédoise de télécommunications Ericsson a finalisé son déménagement de Ville de Mont-Royal vers Saint-Laurent en décembre. Environ 1 700 employés travaillent dans le nouveau centre de recherche et développement sur la Transcanadienne.

«Nous attirons des compagnies et gagnons des milliers d’emplois. Il y a des gains dans certains secteurs, des pertes dans d’autres.» — Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent

Hauts et bas

cs100-swiss
L’industrie aéronautique a connu des hauts et des bas cette année. Bombardier annonçait en février que 2 400 emplois seraient supprimés au Québec, principalement à Saint-Laurent et à Dorval, au cours des deux prochaines années.

Pendant ce temps, les avions de la C Series décollaient. SWISS inaugurait les premiers vols commerciaux du CS100 cet été, tandis qu’airBaltic passait une importante commande de CS300. Le premier avion a été livré au transporteur letton en novembre.

Bombardier vise une amélioration de ses profits en 2017, alors que le plan de redressement suit son cours. «L’objectif est de créer de la valeur pour les actionnaires», indique le PDG, Alain Bellemare.

L’entreprise prévoit 80 à 85 livraisons d’avions commerciaux, qui incluent les C, CRJ et Q Series, en 2017, pour des revenus estimés à 2,9 G$. Pour les avions d’affaires, les gains prévus sont de 5 G$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!