Archives/TC Media

En un mois, trois véhicules ont été incendiés dans des rues résidentielles de Saint-Laurent. Si les événements survenus en pleine nuit peuvent inquiéter, il s’agit toutefois d’événements criminels distincts, selon les conclusions du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

«Les suspects captés sur des images de vidéosurveillance ne correspondent pas, notamment en ce qui a trait à leurs physionomies», indique le commandant du poste de quartier (PDQ) 7, Cédric Couture.

Le 22 février, deux voitures ont été détruites par le feu dans le carré Stewart, près du parc Alexis-Nihon. Le 20 mars, un autre véhicule a été la cible d’incendiaires sur la rue Modugno, près du boulevard Thimens.

Dans les deux cas, les pompiers ont rapidement pu maîtriser les flammes. Les dégâts ont été limités aux véhicules qui sont des pertes totales. L’enquête a été confiée à l’escouade des incendies criminels du SPVM.

«Elle est toujours en cours, indique M. Couture. Nous savons qu’un accélérant, comme du gaz ou de l’essence, a été utilisé.»

Il est difficile de prévenir ce type d’incendie criminel, mais le commandant recommande aux résidents d’être vigilants et composer le 911 en cas de comportement suspect.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!