Google Maps Le Groupe Holiday de Saint-Léonard faisait d'importantes affaires avec Sears depuis de nombreuses années.

La fermeture de Sears cause de forts impacts auprès de ses fournisseurs, notamment le Groupe Holiday de Saint-Léonard qui perd des millions de dollars de vente.

Pour l’entreprise spécialisée dans les bagages, sacs à main et sacs à dos, ce sont des millions de dollars de ventes annuellement qui seront perdus.

«Sears était un de nos gros clients qui nous achetaient des millions de dollars chaque année. Ça fait mal. Là, il faudra retrousser nos manches pour trouver de nouveaux détaillants», souligne Raymond Durocher, président du Groupe Holiday.

De plus, Sears devait plus d’un million de dollars à l’entreprise du boulevard des Grandes-Prairies.

«Nous faisons partie de la liste des créditeurs. Nous sommes chanceux dans un sens, car une partie du montant était assuré, mais l’impact est tout de même important. Nous perdons un bon client», indique M. Durocher, précisant que cette situation n’engendrera aucune perte d’emploi pour l’entreprise léonardoise.

La relation entre les deux entreprises remonte à loin. Fondé en 1952, le Groupe Holiday a grandi avec Sears, qui était l’un de ses plus gros clients dans les débuts.

«Dans les années 1970-1980, c’était même notre plus gros client», se rappelle M. Durocher.

Toutefois, la situation a changé dans les années 2000. Sears reste un des clients importants du Groupe Holiday, mais il achète de moins en moins.

«Les détaillants majeurs disparaissent. Il y a eu Zellers, Target et là c’est Sears. Ce sont des clients qui ont un impact majeur dans la compagnie», mentionne le président.

Malgré la diminution des grands détaillants, il n’en resterait que 10 dans le livre du Groupe Holiday, M. Durocher est très optimiste pour l’avenir de l’entreprise.

«Nous avons environ 200 clients, dont la majorité des petits détaillants. L’industrie du bagage va bien tout comme celle du voyage. Tant que les avions sont pleins, c’est positif pour nous», s’enthousiasme M. Durocher.

Sears devrait commencer à liquider ses 131 magasins dès le 19 octobre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!