gracieuseté Les récits numériques réalisés par trois duos  parents-enseignants de l’école primaire Alphonse-Pesant ont été présentés, le 4 octobre, au local communautaire Viau-Robert.

Pour rapprocher l’école de la maison, l’agente de concertation école-familles-communauté de l’école primaire Alphonse-Pesant, Rachel Lemelin, a initié le projet Pairsévérance qui marie le métissage et la persévérance. Réunies dans le local communautaire Viau-Robert, une vingtaine de personnes ont visionné les récits des trois duos parents-enseignants participant au projet.

Mme Lemelin indique que l’objectif de cette initiative était de créer un rapprochement entre ces gens dans un contexte d’égalité. Cet exercice a permis au groupe d’aller au-delà du rapport professionnel pour construire une relation de confiance.

Divisés en équipe de deux, le groupe a eu à raconter une histoire sur un moment de sa vie où il a dû faire preuve de persévérance. Par la suite, chaque équipe devait mettre en lumière ce qui unissait leurs récits.

Trois récits numériques variant de deux à cinq minutes ont ainsi été réalisés par les trois parents, deux enseignants et une intervenante qui ont pris part au projet. Il s’agit d’une nouvelle forme de collaboration qui a permis d’explorer une nouvelle forme de dialogue entre parents et enseignants.

Pour visionner un des récits numériques réalisés par les équipes de parents et d’enseignants, on consulte le http://bit.ly/S8CixO (A.P)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!