Le marché de la revente de copropriétés a connu une baisse de prix de 4% entre juin 2014 et juin 2015 à Saint-Léonard, selon un rapport de JLR Solutions Foncières. On remarque à Saint-Léonard «un peu moins de dynamisme» qu’ailleurs à Montréal.

«Si un quartier est moins dynamique, il y aura moins de demande et moins de pression sur les prix», explique l’économiste Joanie Fontaine, de JLR.

Par rapport au Sud-ouest ou à Ville-Marie, où la concurrence est plus élevée et où les prix médians au pied carré parmi les plus chers, Saint-Léonard fait partie des arrondissements dont le prix de revente d’une copropriété au pied carré est plus bas que la moyenne.

Le secteur ayant connu la baisse de prix du pied carré la plus marquée est Dollard-des-Ormeaux, avec 6 %. La plus grande hausse sur une année, de 4 %, est enregistrée à Ville Mont-Royal.
Les prix au pied carré des copropriétés de Dollard-des-Ormeaux est le plus bas à Montréal: 176$, contre 388$ à Ville-Marie.

Les copropriétés de Saint-Léonard coûtent en moyenne 251$ le pied carré. Ce prix a d’ailleurs augmenté de 17% en cinq ans, une hausse qui est comparable aux autres arrondissements.

La variation des prix sur un an et les écarts entre arrondissements et villes de la région métropolitaine sont toutefois peu marqués. Selon Mme Fontaine, le marché de l’immobilier à Montréal est plutôt stable. «Cette baisse à Saint-Léonard est un peu plus marquée que dans le reste de l’Île, mais on peut s’attendre à certaines variations», explique-t-elle.

Sur le terrain, le courtier immobilier Yves Dufresne remarque un marché en évolution.
«On est en train de passer d’un marché d’acheteurs à un marché plus équilibré», note le directeur de RE/MAX Alliance Jarry.

Il est d’avis que la baisse de quatre pourcent aurait été calculée à partir d’un «échantillonnage trop faible». À ses yeux, les prix augmentent et ont toujours augmenté.

Les prix des copropriétés sur lesquels M. Dufresne se base pour décrire son marché sont ceux de la Chambre immobilière du Grand Montréal. Ses statistiques confirment une hausse des prix de 2% entre juin 2014 et juin 2015, pour tout Montréal, sans distinction entre le neuf et la revente.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!