(Photo ONF) Le documentaire Symphonie Locass, de Martine Asselin et Marco Dubé, sera présenté le 22 mai au Centre culturel Georges-Vanier dans le cadre de la série «Ciné-lumière».

Les mardis soirs de mai, le Centre culturel Georges-Vanier transforme sa grande salle en véritable cinéma. Des films en lien avec l’art et la culture produits par l’ONF sont présentés gratuitement dans le cadre de la série «Ciné-lumière».

À venir: le 15 mai à 20h30, La p’tite Bourgogne, de Maurice Bulbulian, et Griffintown, de Michel Régnier, deux documentaires tournés dans le Sud-Ouest où les réalisateurs ont filmé et participé à leur façon à la lutte des résidants qui refusaient de se faire évincer de leur quartier; le 22 mai à 19h, Symphonie Locass, de Martine Asselin et Marco Dubé, le portrait d’une aventure inédite au cours de laquelle un orchestre de jeunes musiciens a relevé le défi d’adapter et d’interpréter les compositions du groupe Loco Locass; le 29 mai à 19h, la comédie musicale IXE-13 de Jacques Godbout.

«À l’époque où le bâtiment du 2450, Workman était une caserne de pompiers, les gens payaient cinq sous et avaient droit à un après-midi complet de films», rappelle Richard Labrosse de la Société d’histoire de Pointe-Saint-Charles, qui mijote actuellement un projet sur l’histoire des salles de cinéma du Sud-Ouest.

Programmation détaillée au www.ccgv.ca/evenements-a-surveiller/cine-lumiere/. Renseignements au 514 931-2248. Le Centre culturel Georges-Vanier est situé au 2450, Workman.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus