Collaboration spéciale Le projet initial, proposé par la firme Les Architectes FABG.

En 2012, la firme Les Architectes FABG remportait le grand concours d’architecture pour le projet de construction d’un nouveau centre de diffusion culturel à Verdun. Trois ans plus tard, l’arrondissement a repris les rênes du projet. Sa vision? Un centre de moins grande envergure, mais qui permettra des économies de 1,5 M$ par rapport aux plans initiaux.

Verdun n’a pas de lieu de diffusion culturel professionnel, mis à part sa bibliothèque. «C’était notre devoir d’y remédier,» affirme le maire Jean-François Parenteau.

Le projet initial, dont les coûts de construction étaient estimés à 16,3 M$, prévoyait notamment une grande salle de spectacle de 444 sièges, jumelée à une salle d’exposition.

Après analyse, la nouvelle administration a jugé qu’il était préférable de revoir les coûts à la baisse. «Nous estimions que les coûts relatifs au projet initial, qui était beaucoup plus gros, ne répondaient pas aux besoins de l’arrondissement.»

Le nombre de sièges a ainsi été diminué à 300 et la cage de scène a été abaissée afin de réduire les travaux sur la structure du bâtiment.

Ces deux modifications majeures, mais qui n’altèrent pas la qualité architecturale du projet initial, généreront des économies estimées à au moins 1,5 M$ par rapport au budget prévu initialement pour la construction.

«On a le choix d’avoir une Mercedes ou d’avoir une bonne voiture qui dure longtemps et plus économique, ajoute M. Parenteau. Ce sera un lieu magique, avec une fenêtre sur le fleuve.»

Selon Honorine Youmbissi, chargée de communication à l’arrondissement, les coûts supplémentaires générés par les délais, tels que le retour à la table à dessin et le lancement d’un nouveau concours d’architecture, ne devraient pas outrepasser les économies planifiées.

«Le report du projet a même permis à l’arrondissement de faire des représentations auprès de la Ville de Montréal afin d’obtenir une hausse des subventions qui lui ont été accordées,» indique Mme Youmbissi.

Alors qu’en 2012 l’arrondissement prévoyait défrayer 7,8 M$ à même son propre budget, les nouvelles subventions permettront de réduire ce montant à environ 4,5 M$ et de réaliser une économie de 3,3 M$.

Fenêtre sur le fleuve
En plus de la salle de spectacle, le Studio B sera complètement transformé afin d’accueillir une salle d’exposition de 120 m2, une salle de médiation culturelle de 100 m2, un hall d’entrée vitré pouvant accueillir 500 personnes ainsi que des espaces administratifs pour l’arrondissement.

Le projet prévoit également l’aménagement d’une terrasse orientée vers le fleuve en bordure de l’édifice et la revégétalisation d’une partie du stationnement arrière. Le stationnement existant sera également modernisé afin d’inclure des segments de pavés alvéolés pour réduire l’effet d’îlot de chaleur.

Ces travaux se feront en parallèle de la rénovation et la modernisation du Studio A occupé par l’École de cirque deVerdun afin d’y aménager un espace d’entraînement rénové de 800 m2, des studios dédiés à des cours et ateliers, des vestiaires, une cafétéria ainsi que des espaces administratifs pour l’École.

Les plans et devis finaux de la nouvelle mouture sont présentement finalisés. L’arrondissement compte donc lancer l’appel d’offres en septembre 2015. L’ouverture officielle du nouveau centre culturel riverain est quant à elle prévue aux environs de l’automne 2016.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!