Facebook Le Centre médical de l'Université du Mississippi

L’Université du Mississippi pourrait devoir débourser 21 M$ afin de disposer d’au moins 7000 corps enfouis sous le terrain de son campus médical, ont rapporté plusieurs médias américains dimanche.

Il s’agirait d’anciens patients d’un asile psychiatrique bâti à cet endroit en 1855. Les milliers de cercueils sont apparus sur des images radar effectuées par des experts dans le cadre de travaux d’agrandissement du campus, situé à Jackson.

Les autorités de l’université évaluent à 3000 $ par corps le montant nécessaire afin d’exhumer et d’enfouir à nouveau les dépouilles, pour une facture finale projetée de 21 M$, selon les informations du USA Today.

L’établissement étudie également la possibilité de préserver les restes des corps dans un laboratoire consacré à l’étude des conditions de vie dans les institutions psychiatriques au 19e siècle. Un mémorial en l’honneur des patients décédés et un centre de visiteurs serait également créé.

«Nous avons hérité de ces patients», a affirmé Ralph Didlake, du Centre de bioéthique et d’études sur la médecine de l’Université du Mississippi, en entrevue au USA Today. «Nous voulons les traiter avec beaucoup de soin et de respect.»

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!