Carolyn Kaster Carolyn Kaster / The Associated Press

WASHINGTON — Le président Donald Trump a reçu à la Maison-Blanche, mercredi, des élèves de l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas, ainsi que des survivants des tueries des écoles Sandy Hook et Columbine, pour une «séance d’écoute» très émotive.

Le président souhaite ainsi démontrer qu’il prend au sérieux l’enjeu très délicat des crimes commis par arme à feu.

Donald Trump a remercié les quelque 40 participants, leur disant que «le monde entier les regarde».

Il a écouté des parents réclamer la présence d’employés armés et entraînés dans les écoles pour réagir aux attaques de tireurs, une mesure que le président a dit envisager. Un survivant a plutôt plaidé avec fougue pour l’interdiction de posséder des armes d’assaut.

Le président Trump a répondu qu’il évaluait les façons de renforcer les vérifications d’antécédents et la possibilité de rehausser l’âge minimum légal pour acheter des armes.

Tout au long de la rencontre, Donald Trump tenait dans sa main un carton où était inscrite une liste de cinq éléments à se rappeler. Le dernier point disait: «Je vous écoute.»

Si le président Trump espère montrer de l’empathie envers les victimes, il demeure un ardent défenseur des armes à feu et n’a pas encore donné son appui aux mesures de contrôle des armes réclamées par de nombreux manifestants s’étant encore fait entendre mercredi.

Mardi, Donald Trump a annoncé avoir signé une note demandant au département de la Justice de proposer des réglementations pour «interdire tous les dispositifs», comme les accélérateurs de tir («bump stocks»), qui transforment des fusils semi-automatiques en armes automatiques.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!