HBO Ballers

Maintenant que Dwayne «The Rock» Johnson est l’acteur le mieux payé d’Hollywood, c’est amusant de le voir reprendre son rôle d’aspirant conseiller financier à la télévision pour la série Ballers de HBO.

Dimanche, c’était la première de la 2e saison de la saga sportive un peu sur le moule d’Entourage, mais avec des joueurs de la NFL et The Rock dans des complets dispendieux.

Petit plaisir coupable, Ballers reprend là où il avait laissé avec l’extravagance des joueurs de la NFL dans la région de Miami et les enjeux derrière ces gamins millionnaires qui doivent conjuguer avec une vie à un rythme effréné et une carrière immanquablement très courte et volatile.

Avant de me lancer dans les propositions plus costaudes offertes par HBO cet été, j’avais hâte de retrouver la légèreté de Ballers et la petite incursion dans la vie des gens riches et célèbres. C’est le même plaisir qu’avec Entourage, mais en y ajoutant mon amour du sport professionnel et de ses extravagances. En plus, l’utilisation fréquente de vrais joueurs de la NFL ajoute au plaisir. (Ndamukong Suh, Terrell Suggs et Greg Jennings pour ne nommer que ceux-là dans la première de la 2e saison).

Je vous le conseille, surtout si vous êtes en mesure de visionner rapidement la première saison pour attraper le rythme. C’est long à lancer, mais la série a un rythme de croisière et la deuxième saison sera sans doute encore plus remplie d’action que la première.

Les choses ne traîneront pas, surtout avec une bande-annonce qui laisse présager de grosses affaires pour The Rock, agent de joueur et ex-vedette de la NFL.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!