Il y a des périodes de l’année où tout arrive en même temps. Le printemps est l’une de ces périodes où l’espoir renaît et les restaurants ouvrent! (Et d’autres, malheureusement, ferment… RIP Tripes & Caviar, Ma’tine)

Même si ce n’est pas le choix qui manque et qu’on n’a même pas encore eu le temps d’essayer le tout nouveau resto du chef Aaron Langille (Le Diplomate), la Petite Maison de Danny St Pierre, l’artistique Le Mousso ou le Candide de John Winter Russell (qu’on visitera, malgré la critique désastreuse de Marie-Claude Lortie, pour cette raison), en voici cinq qui sont particulièrement attendus.

Constat: Griffintown et le centre-ville sont encore très en vogue auprès des restaurateurs!

12801492_1560599787586461_1484595741081897227_n1. Cadet
Le Bouillon Bilk aura un petit frère: Cadet, un bar à vin situé à 120 mètres (précisément) du restaurant. On connaît très peu de détails jusqu’à maintenant et les proprios n’ont encore fixé aucune date pour l’ouverture.
1431, boulevard Saint-Laurent

Moleskine2. Moleskine
L’équipe du Pullman ouvrira en mai le Moleskine, à deux pas du bar à vin, sur l’avenue du Parc. C’est le chef Frédéric St-Aubin (anciennement au 357 C)qui sera aux commandes. Comme le rapportait La Presse+ le week-end dernier, on retrouvera au Moleskine un comptoir à emporter, un espace plus décontracté au rez-de-chaussée et un espace restaurant, avec un menu plus complet à l’étage. On a aussi vu un joli four à bois sur la page Facebook du restaurant… ça promet! La date d’ouverture n’est pas encore fixée, mais ça devrait être autour de la mi-mai, nous a-t-on dit.
3412, avenue du Parc

La Habanera3. La Habanera
Après avoir revisité la cuisine japonaise au Biiru et la mexicaine chez Escondite, le restaurateur Yann Lévy s’attaque à la cuisine cubaine (de Miami!). Des sandwichs de style cubain, un bar à jus et des cocktails seront au menu du local de 25 places. Ouverture prévue en mai.
1216, rue City Councillors

HVOR 1414 Notre-Dame O.4. HVOR
Le chef S’arto Chartier Otis, qui a fait ses preuves au Sousbois et chez Balnéa, sera à la barre du restaurant HVOR dans Griffintown. On lisait sur le blogue Tastet que le restaurant aura la particularité de posséder une foisonnante terrasse de «900 pieds carrés avec une table du chef directement dans le jardin qui se transformera en serre durant l’hiver. Sur cette terrasse on trouvera également le potager de 2000 plants.» On risque donc de voir beaucoup de légumes (hyper frais) dans l’assiette de ce resto de 70 places. Le chef prévoit ouvrir autour du 19-20 mai.
1414, rue Notre Dame Ouest

Bird Bar5. Bird Bar
La restauratrice Kimberly Lallouz (Miss Prêt-à-Manger, Monsieur) veut ramener le poulet frit dans le coeur des Montréalais. Elle a confié à Eater Montreal qu’elle offrirait 13 à-côtés, 13 sauces et une belle variétés de poulet frit. Et bonus, le poulet sera du poulet local élevé en liberté. On y retrouvera même du «poulet» frit végan! Mme Lallouz espère pouvoir ouvrir son p’tit dernier très bientôt, mais aucune date n’est fixée.
1800, rue Notre Dame Ouest

Aussi dans Bouffe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!