Lydiane St-Onge Les eaux turquoise et chaudes du Belize ne sont qu’un des aspects intéressants du pays.

Au Québec, le mot «hiver» rime souvent avec voyage dans le sud! Dans cet ordre d’idées, je vous suggère une nouvelle destination pour faire changement des très connus Punta Cana et compagnie: le Belize.

Un mois passé au Belize m’a suffi pour comprendre la particularité de ce magnifique pays : la population y vit en symbiose avec son environnement et elle accorde une grande importance à la préservation des animaux, de la vie marine et de la flore. Ce pays situé en dessous du Mexique, en Amérique centrale, est encore peu connu des touristes, mais je vous assure qu’il vaut le détour! Avec ses eaux turquoise et chaudes, ses montagnes, ses jungles, ses animaux (singes, lamantins, oiseaux, crocodiles, requins, poissons, etc.), ses plages et ses îles à couper le souffle, le Belize n’a pas fini de vous surprendre!

Ses habitants sont un heureux mélange de descendants mayas (oui, oui des vrais!), de Jamaïcains, d’Africains, d’Espagnols et j’en passe. J’y ai fait des rencontres marquantes, comme celle avec ce guide de plongée en apnée «qui chuchotait à l’oreille des poissons». Il avait deux amis requins qui le suivaient sous l’eau comme des chiens de poche en tout temps! Il pouvait les flatter, les pousser, jouer avec eux! Il allait carrément visiter son amie l’anguille, baptisée Hulk parce qu’elle est verte, en cognant avec un coquillage à l’entrée de sa «petite maison».

J’ai aussi fait la connaissance d’un gardien dans la réserve des singes hurleurs qui, après une vie passée à les observer, a finalement réussi l’exploit de nouer une relation d’amitié et de confiance avec eux. Il faut savoir que ces singes qui crient très fort – d’où leur nom – restent normalement cachés très haut dans les arbres, hors de portée et de vue des humains. Pourtant, lors de ma visite, les singes ont reconnu notre guide et sont descendus à notre hauteur. Un singe a même tiré sur ma main pour pouvoir manger le morceau de banane que je lui tendais! C’est une chose que je n’aurais jamais cru possible! Et plus tard, un guide de plongée nous a expliqué qu’il prenait du temps durant ses congés pour aller nettoyer les coraux, en ramassant des morceaux de plastique, des bouteilles, de la styromousse, des algues parasitaires, etc. Bref, ils m’ont tous marquée par l’amour qu’ils portent à ce qui les entoure, leur pays, et le dévouement qu’ils ont à transmettre cet amour aux touristes, qui repartent sensibilisés à la fragilité de ce paradis terrestre.

Les touristes sont les bienvenus, les Béliziens ne manquent pas de nous donner un coup de main ou de nous saluer, et la température est parfaite! Est-ce que je vous ai convaincu?
Il ne me reste maintenant qu’à vous souhaiter un bon voyage!

Top 5
Pourquoi le Belize devrait être votre prochaine destination soleil?

  1. Pour la deuxième plus grande barrière de corail au monde (sans oublier le Great Blue Hole!).
  2. Pour son peuple chaleureux et qui parle très bien anglais.
  3. Pour sa culture métissée (ruines mayas, musique, nourriture).
  4. Pour ses paysages paradisiaques (eaux turquoise, montagnes, jungles, etc.).
  5. Parce qu’il convient à tout type de budget (du voyage sac à dos au voyage de luxe).

Pour en savoir plus
Evasion.tv/Lydiane
lydianeautourdumonde.com
facebook.com/lydianeautourdumonde

Aussi dans Lydiane St-Onge :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!