Métro Selon notre chroniqueuse, travailler conjointement afin d’éviter de tomber dans le laisser-aller permet de nourrir la séduction entre les partenaires.

Les ennemis du couple? Ils sont nombreux, variés et souvent bien tenaces! Dans le top 10 des tue-l’amour figure incontestablement le laisser-aller des partenaires. Mais qu’est-ce que cela signifie au juste? Quels sont les risques?

Quand la passion du début en vient à s’estomper, les partenaires atteignent un certain degré de confort entre eux et font face à une menace considérable: celle du train-train quotidien. Au moment où l’habitude prend le dessus… ce sont généralement les «mauvaises habitudes» qui sont reprochées! Que ce soit le fait d’aller à la salle de bain en laissant la porte ouverte, de laisser les vêtements mous prendre le contrôle de la garde-robe ou encore de perdre la lutte contre les bourrelets, lorsqu’on fait référence au laisser-aller, on renvoie généralement à des comportements ou à des actions traduisant une «négligence» corporelle. Cependant, cette attitude néfaste va bien au-delà de l’image.

Le laisser-aller psychologique est une problématique dont on parle rarement, mais à laquelle de nombreux couples doivent faire face. À force de partager le quotidien, la proximité et la disponibilité de l’autre peuvent faire en sorte d’éloigner les amants. Chacun se confine dans sa petite routine personnelle; des soupers engloutis en vitesse, où on ne prend pas le temps d’échanger, des soirées passées à chaque extrémité du sofa, téléphone intelligent à la main, des projets communs rares, voire inexistants: l’inattention devient de plus en plus significative, et la non-reconnaissance de l’autre fait surface. La complicité qui était autrefois palpable disparaît doucement. Résultat? L’autre devient un peu comme un colocataire.

Bien que sournois, ce relâchement peut entraîner de multiples conséquences; les marques d’attention se raréfient, la séduction approche du point neutre, et l’ennui se montre le bout du nez. À partir du moment où l’un des partenaires tient l’autre pour acquis, on s’empêche de cultiver le désir. Cela dit, le laisser-aller peut également devenir un mécanisme de défense et une façon de refouler ses émotions négatives. Cette attitude cache-t-elle de la colère? Une déception?

Questionnez-vous sur ce que pourrait traduire ce désintérêt.

Travailler ensemble afin d’éviter de tomber dans le laisser-aller permet de nourrir la séduction entre les partenaires. En laissant vivre ce sentiment, vous vous permettez un cadre où il devient plus facile de conquérir l’autre. Bref, vous vous donnez l’occasion de vous élever en amour.

Inutile de chercher la recette miracle, pour qu’un couple fonctionne réellement, il faut y mettre les efforts nécessaires, au quotidien! Alors ce soir, pourquoi ne pas appuyer sur «stop» et tenter de vivre le moment présent avec l’être cher?

Aussi dans Sexe dans la ville :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!