Guillermo Lobo Les intentions d’embauche sont à la hausse pour les trois prochains mois.

L’embauche devrait reprendre du poil de la bête au deuxième trimestre de 2012. Selon l’enquête prospective de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA), les intentions d’embauche devraient connaître une hausse.

Pour ce deuxième trimestre, la différence nette dans les intentions d’embauche, c’est-à-dire le pourcentage des répondants s’attendant à une hausse moins le pourcentage de ceux s’attendant à une baisse, se situe à +25,5 %. S’il s’agit d’une augmentation de 2,9 % comparativement au trimestre précédent, cet indicateur n’est pas au même niveau que l’an dernier, alors qu’une croissance de l’embauche était anticipée dans une proportion de 45,5 %.

Pour ce qui est des heures travaillées, 22,9 % des professionnels sondés prévoient une augmentation des heures travaillées et, en contrepartie, seulement 2,9 % anticipent une baisse, ce qui représente une différence nette de +17,4 %. C’est une amélioration de 12,1 points de pourcentage par rapport aux données obtenues trois mois plus tôt.

Par ailleurs, les entreprises de moins de 99 employés semblent redémarrer plus rapidement : non seulement sont-elles dans un mode embauche, à +45,6 %, mais elles prévoient aussi octroyer, dans une proportion nette de +5,1 %, des augmentations salariales supérieures à l’inflation.

Au total, 305 membres de l’Ordre des CRHA ont participé à cette enquête, ce qui représente une marge d’erreur globale de 5,5 %, 19 fois sur 20.

Aussi dans Carrières:

blog comments powered by Disqus