Archives Métro La brasserie Dunham, au 3809, rue Principale, à Dunham

La Brasserie Dunham revient du gala Ratebeer avec quelques honneurs en poche. La microbrasserie a remporté à Santa Rosa, en Californie, le week-end dernier, le prix de meilleure brasserie du Québec, en plus de maintenir sa place dans le top 100 mondial.

C’est la troisième année que l’entreprise de la rue Principale parvient à se classer parmi les 100 meilleures microbrasseries, dans un palmarès qui en compte plus de 26 000.    

«Pour nous, c’est une tape dans le dos assez sympathique. Honnêtement, on se pinçait tout le long de la remise des prix. Nous sommes très heureux du rayonnement à l’international que ça apporte à notre petite brasserie», glisse le PDG Sébastien Gagnon en direct de la Californie.   

Selon ce dernier, le vieillissement de bières en barrique, de vin rouge ou blanc par exemple, auxquelles sont ajoutées des levures sauvages avant l’assemblage, attire les regards. «C’est vraiment ce qui nous a permis de nous distinguer au Québec et à l’international.»    

La brasserie Dieu du Ciel a remporté les grands honneurs dans la catégorie meilleure bière avec sa «Péché Mortel Bourbon». La Brasserie Auval, une entreprise gaspésienne, en a fait autant comme meilleure nouvelle brasserie.     

Ces marques de reconnaissance rejaillissent sur l’entière industrie brassicole québécoise, croit Sébastien Gagnon. «Elle est somme toute assez jeune, puisque nous n’avons pas de longue tradition comme la Belgique ou l’Allemagne, soutient-il.

«Le Québec, c’est un peu comme le caméléon de la scène brassicole mondiale. L’industrie québécoise a repris les grands styles brassicoles de ces pays et on les a réinterprétés à la sauce québécoise. C’est ce qui fait qu’on est perçu comme un eldorado au Québec par les amateurs de bière du monde entier, avec beaucoup d’innovation et de créativité.»        

Fondée il y a bientôt six ans, la Brasserie Dunham emploie 34 personnes et exporte ses produits dans six pays. 

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!