Pour plusieurs, manger est un bonheur. Sans l’ombre d’un doute, certains aliments rendent plus heureux que d’autres, et ce ne sont pas nécessairement les plus sains! Voilà pourquoi la modération a toujours meilleur goût. Petit palmarès des aliments qui donnent le sourire.

Le chocolat
Le chocolat, noir ou au lait, est certaine­ment le roi des aliments bien­faiteurs. Pour certains,
une journée sans chocolat est une journée ratée. D’autres l’utilisent pour se remonter le moral ou pour recharger leurs batteries. Pourquoi est-il si populaire? En grande partie parce que le chocolat (le noir seulement) augmente le taux d’endorphines dans l’organisme, cette hormone qui relaxe les muscles et soulage la douleur.

Le comfort food
Un macaroni au fromage crémeux, une soupe aux légumes maison, une lasagne à la viande, un grilled cheese… Tout le monde a un plat qui lui fait du bien, un plat qu’il aimerait se faire mitonner par maman lorsqu’il est malade ou triste. Souvent associés à un événement heureux ou à des souvenirs d’enfance, ces plats sont empreints de nostalgie, et c’est pour cela qu’ils rendent heureux.

Le bacon
Qui n’aime pas le bacon? Même si elles sont néfastes pour nos artères, ces tranches de lard, lors-qu’elles sont ingérées, donnent un regain de joie. Le parfum du bacon est associé au plaisir, quoi qu’en disent les nutritionnistes. Malgré la tendance récente à le cuisiner à toutes les sauces – cupcakes, pâtes, boissons gazeuses, etc. -,  le bacon sera toujours à son meilleur bien croustillant, accompagné d’Å“ufs et de rôties!

La crème glacée
Véritables vedettes de la saison estivale, les crèmes glacées, sorbets, gelati, yogourts glacés et autres friandises froides ravissent le palais des petits et des grands. La preuve qu’il s’agit bien d’un aliment réconfor-tant : combien de fois avons-nous vu, dans les films, des jeunes femmes en peine d’amour se vautrer dans une orgie de crème glacée pour apaiser leur tristesse?

La malbouffe
Les poutines, hot-dogs, croustilles, bonbons et autres gourmandises ont un pouvoir mystérieux sur notre cerveau. On les sait néfastes, mais on aime quand même en manger. Tous ces aliments gras, salés et sucrés ont été créés pour satisfaire nos papilles. Certaines études avancent même que la malbouffe créerait une accoutumance. Pas étonnant qu’on ait tant de mal à se débarrasser de nos mauvaises habitudes alimentaires…

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!