Imaginez une réunion où les participants sont attablés non pas devant leur quart de poulet cuisse mais bien devant des bols repas : tartare de saumon pour l’un, salade de couscous et falafels pour l’autre, ou encore un naanwich au poulet, tiens.

C’est ce que propose le service de traiteur Buddha-Station, fondé à Québec, qui prend peu à peu de l’expansion à Montréal et bientôt à Toronto, espère Christian Genest, l’homme d’affaires derrière le concept. Les commandes se font tout simplement sur le site transactionnel de l’entreprise, qui assure un service de livraison en deux heures pour les commandes de trois bols et plus.

Autrement, on peut aller chercher sa commande à la succursale montréalaise de la rue Richardson, dans le sud-ouest de l’île (à quelques minutes de marche de la station de métro Charlevoix).

Testé et approuvé

Métro a testé le service. Verdict? Pour quasi le même prix qu’une boîte à emporter au resto du coin (de 12,50$ à 16,50$), on obtient un repas délicieux cuisiné avec des produits frais et assemblé le jour même. Bref, un excellent dépanneur.

On a aussi essayé le bol déjeuner, comprenant fruits, yogourt et gruau (11$), conçu à l’origine pour remplacer avantageusement les traditionnels plateaux de viennoiseries dans les réunions matinales.

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!