IPA Rousse – La Chasse-Pinte (Anse-Saint-Jean)

Bonne nouvelle pour les biérophiles montréalais qui sortent d’hibernation et donc trop paresseux pour se rendre jusqu’au fjord du Saguenay. La Chasse-Pinte a élargi sa production et sa distribution.

Parmi les produits réguliers intéressants, on retrouve la IPA Rousse. Ne vous laissez pas berner par ce nom qui annonce une simple fusion de styles. Cette bière est beaucoup plus singulière que cela, avec l’ajout de deux plantes indigènes, la myrique baumier (Saguenay) et la comptonie voyageuse (Lac-Saint-Jean).

Au nez, on perçoit un léger arôme de conifère mêlé au nez malté et caramélisé de la rousse. Avec un goût subtile, les plantes ne supplantent pas le côté «bière» de la boisson, contrairement à ce qui arrive avec certaines expériences du genre. L’amertume et le goût résineux des houblons sont bien présents, tout comme le goût malté.

Étant donné cette complexité, il est préférable de la boire seule, mais cette bière pourrait très bien accompagner un repas sucré-salé (bonjour, nouveau stock de sirop d’érable!).

J’aime beaucoup faire du canot. La myrique baumier, c’est une belle plante qui embaume jusque sur la rivière. Je me suis toujours dit que ce serait une plante qui avait un gros potentiel pour être utilisée dans la bière. Finalement j’ai lu que c’était beaucoup utilisé avant l’utilisation plus répandue du houblon. On voulait s’éloigner de la mode des IPA extrêmement aromatiques, mais peu amères. On voulait un résultat plus résineux et malté. – Mathieu Boily, brasseur

Couleur: Rousse
Amertume: Prononcée (80 IBU)
Plantes aromatiques: Myrique baumier, Comptonie voyageuse
Taux d’alcool: 6,2%
Prix: 7,05$ / 500ml (taxes et consigne incluses)

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!