À l’occasion de la Saint-Valentin, on vous propose un petit voyage liquoreux à Paris, ville de l’amour.

Si le cocktail est une invention américaine qui date du XIXe siècle, les Français y ont toujours apporté leur contribution grâce à la qualité de leurs distillats. Voici donc trois alcools fruités qui égayeront vos apéros en tête-à-tête.

Cointreau: l’orange douce et amère
La création même de cette célèbre liqueur émane d’une histoire d’amour. La légende veut que le confiseur Édouard Cointreau l’ait inventée pour sa femme Louisa en 1875 à Angers. Mais l’artisan souhaitait absolument faire connaître au monde cet alcool d’oranges douces et amères. Pour le promouvoir, un assistant des frères Lumière a ainsi créé en 1898 la première publicité cinématographique de l’histoire. Le mot s’est passé jusqu’en Angleterre et aux États-Unis, où il figure depuis parmi la liste d’ingrédients de cocktails classiques.

WHITE LADY
Cocktail: Le White Lady

Élaboré à Londres au cours des années 1920, le mélange est dominé par l’acidité des agrumes, sans pour autant que les subtilités du gin s’en trouvent camouflées.

  • 1,5 once de gin
  • ¾ once de Cointreau
  • ¾ once de jus de citron

Mélangez vigoureusement les ingrédients dans un shaker à cocktail rempli de glace. Servez dans une coupe en tamisant le liquide.

St-Germain: un bouquet de fleurs de sureau
Un petit nouveau s’est invité dans la famille des liqueurs françaises. Créé en 2007 par l’Américain Robert J. Cooper, le St-Germain est un délicat nectar de fleurs de sureau des Alpes. Pas trop sucré mais très parfumé, il se distingue par ses doux arômes de poire, de pêche et de litchi. Élaboré de façon artisanale avec des fleurs cueillies à la main, il trouvera rapidement sa place dans votre bar, et surtout dans vos cocktails. À New York, au célèbre bar Death & Co., on le surnomme «ketchup» tellement il est polyvalent.

CIERGE
Cocktail: Le cierge St-Germain

Une boisson fruitée et rafraîchissante dans laquelle la pomme se marie parfaitement au goût de litchi du St-Germain et au tonus du rhum.

  • 1 once de St-Germain
  • 1 once de rhum blanc
  • 4 onces de jus de pomme
  • De l’eau pétillante

Directement dans une coupe à vin blanc, déposez quelques cubes de glace et versez le Saint-Germain, le rhum et le jus de pommes. Remuez légèrement et ajoutez un trait d’eau pétillante. Décorez d’un quartier de pomme finement tranché.

Chambord: élixir royal
L’histoire raconte que cette liqueur fut créée en 1685 lors de la visite du roi Louis XIV à Chambord, dans la vallée de la Loire. Mais c’est en 1982 que la distillerie pennsylvanienne Charles Jaquin réinterprète la recette pour la commercialiser. Le Chambord est aujourd’hui composé de framboises, de mûres, de cognac, de miel et d’épices. Cette douce boisson aux arômes de fruits rouges, de vanille et de chocolat remplace agréablement la crème de cassis dans un kir royal.

PARFUM
Cocktail: Le doux parfum de la victoire

Développé par Hal Wolin du blogue A Muddled Thought, ce cocktail met en valeur les notes vanillées du bourbon et du Chambord.

  • 2 onces de bourbon
  • ¾ once de Chambord
  • ¾ once de sirop de vanille
  • Deux traits d’amer aromatique Peychaud

Mélangez vigoureusement les ingrédients dans un shaker à cocktail rempli de glace. Servez dans une coupe en tamisant et décorez de mûres ou de framboises fraîches.

Pour faire votre sirop de vanille maison, il suffit d’ajouter une tasse de sucre à une tasse d’eau bouillante. Alors que le sirop est encore chaud, déposez-y une demi-gousse de vanille coupée sur le long. Lorsque le mélange est à température pièce, passez-le au tamis.

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!