Ralph Orlowski Jamie Oliver

Le chef Jamie Oliver a consacré sa carrière à se battre contre la nourriture industrielle et malsaine. On sait pourquoi : l’obésité à plus que doublé sur le globe depuis 1980. Chaque année, 2,8 millions d’adultes meurent des suites de l’obésité.

Samedi le 19 mai, la star de la télé lancera sa plus récente initiative, une Journée de révolution alimentaire (Food Revolution Day). Cette campagne mondiale a pour but de faire réfléchir la population sur leur alimentation en les invitant à organiser un événement pour promouvoir la saine alimentation.

Jamie Oliver explique pourquoi les gens devraient se joindre à sa révolution.

Comment en sommes-nous arrivés là?
L’enjeu principal est le régime occidental. Il est responsable de bien des problèmes de santé publique. Dans beaucoup de pays, nous faisons face à trois générations qui ne savent pas cuisiner. Les deux parents sont au travail et l’éducation alimentaire à l’école est inexistante. Je suis allé dans des familles où les enfants ne buvaient que des boissons sucrées, jamais d’eau. Et la technologie, les techniques de congélation et l’industrialisation n’ont qu’empiré les choses.

Est-ce que le monde pourra redevenir sain?
Je crois que les multinationales et les chaînes de restauration rapide sont les mieux placées pour initier le changement. Si elles décident d’améliorer leurs pratiques, elles peuvent faire mieux que n’importe quel gouvernement ou groupe d’individus. Si vous croyiez que l’industrie pétrolière était compliquée et qu’elle causait des guerres, dites-vous que l’industrie agroalimentaire joue à un autre niveau encore. La collusion entre l’industrie et les gouvernements est problématique. Nous devons nous concentrer sur des problèmes précis, comme l’élevage de poulet en batterie ou le pink slime, ce bœuf préparé mécaniquement et traité à l’ammoniaque. Il faut simplement cesser leur production.

Et comment votre révolution aidera-t-elle?
Avec cette journée, j’essaie de réunir le plus de gens possible autour de cet enjeu. Nous devons tous devenir un peu plus vigilants face à ce que nous mangeons. Ce que nous mettons dans notre bouche à un impact réel et personnel sur notre santé et notre corps.

Vous avez déjà essayé de changer les habitudes alimentaires des Américains. Qu’est-ce qui vous fait penser qu’ils vous écouteront cette fois-ci?
Je ne m’attends à rien. Les gens ne veulent peut-être pas de moi, mais je crois que je ne perdrai jamais mon temps. Je m’en fous si les gens me croient fou. L’Amérique du Nord est une cible difficile, puisque beaucoup de malbouffe y est consommée. C’est l’œil de la tornade. Beaucoup de pays suivent les tendances de l’Amérique, bon gré mal gré.

Ultimement, croyez-vous que plus d’Américains iront au McDonald’s plutôt qu’au gym?
Les choses doivent changer, sinon le pays en entier sera paralysé. Les gens ne pourront plus être actifs. C’est une question de sécurité nationale. Comment pouvons-nous entraîner des soldats si la nation est obèse? Il y aura des améliorations, ils n’ont pas le choix.

Journée de révolution alimentaire (Food Revolution Day)

Aussi dans Bouffe :

blog comments powered by Disqus