Getty Images/iStockphoto

Des chercheurs de l’université Arizona State ont déterminé que la colère, chez les hommes, est efficace pour influencer leurs pairs au travail. Inversement, les femmes perdent de leur pouvoir de persuasion quand elles se fâchent.

Si vous êtes une femme, n’argumentez pas si vous êtes en colère. Vous ferez mieux valoir votre point en gardant votre sang-froid. Voilà ce qu’ont conclu des chercheurs de l’université Arizona State après avoir mené une étude auprès de 210 étudiants.

Les participants ont eu à assister à une présentation de 17 minutes basée sur les preuves déposées dans le procès d’un homme accusé du meurtre de sa femme. Ils ont aussi lu des rapports, écouté des témoignages et observé des photos de la scène de crime et de l’arme présumée.

«Ils ont ensuite tenu un vote préliminaire pour déterminer si l’accusé était coupable ou non coupable, avant de délibérer. Le groupe devait se mettre d’accord sur le verdict à rendre», a expliqué en entrevue à Métro la co-auteure de l’étude, Jessica Salerno, professeure en sciences sociales et comportementales. Durant le processus, le consensus a été remis en question quand certains hommes ont manifesté leur désaccord avec colère. Pourtant, quand une femme a exprimé son opinion avec hargne, personne n’a douté, au contraire.

«J’espère attirer l’attention sur les biais potentiels que les gens ont envers les femmes colériques sans s’en rendre compte.» – Jessica Salerno, professeure à l’Université Arizona State

Cette expérience amène les chercheurs à conseiller aux femmes d’exposer leurs opinions calmement pour être entendues. «J’espère néanmoins que ces résultats n’inciteront pas les femmes à ne plus exprimer leur colère, a déclaré Mme Salerno. Mon objectif était de confirmer scientifiquement une croyance populaire. J’espère attirer l’attention sur les biais potentiels que les gens ont envers les femmes colériques sans s’en rendre compte. Nous poursuivons par ailleurs cette recherche en étudiant l’influence de l’expression de la colère non seulement selon le genre, mais aussi selon la race.»

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!