Getty Images/iStockphoto

Pinterest et Instagram sont de plus en plus populaires. Pour l’ébéniste et chroniqueuse Stéphanie Lévesque, c’est une évidence.
«Même quand je me promène sur les chantiers, j’en entends parler», raconte-t-elle. Analyse.

L’époque où on feuilletait des magazines de décoration pour s’inspirer n’est peut-être pas révolue, mais disons que les publications font désormais face à un concurrent de taille. «C’est sûr que notre manière de travailler a évolué, signale la rédactrice en chef du magazine Je Décore, Isabelle Gratton. Nous diversifions de plus en plus la manière de faire nos contenus, par exemple en présentant des vidéos DIY sur notre site web ou encore en augmentant notre présence sur les réseaux sociaux.» Cela dit, elle voit encore l’internet et les sites de partage d’images à la Pinterest comme «un complément» à l’offre des magazines. «Les gens aiment encore avoir un objet en papier et pouvoir tourner les pages», croit-elle.

«Je fais partie des dinosaures qui aiment encore arracher les pages des magazines et les coller dans un petit cahier que je traîne partout.» –Stéphanie Lévesque

Peu importe le support physique, les clients ont besoin de s’inspirer, renchérit Stéphanie Lévesque. «On dira ce qu’on voudra, mais ça fait rêver», s’exclame celle qui partage depuis peu ses trouvailles Pinterest à l’émission Salut, Bonjour! week-end. Mais pour que le rêve devienne réalité, il faut parfois faire preuve de réalisme et de flexibilité, avertit-elle. «Certains décors ne sont pas réalisable [à un coût raisonnable] quand on se met à analyser la structure de la pièce.»

Décors uniformisés
Pour Félix Guyon, des Ateliers Guyon, il s’agit bien d’une «source infinie d’inspiration». Le designer déplore en même temps la tendance à l’uniformisation qui en résulte. «Ça nivelle un peu le style et ça rend le tout un peu plus gris, estime-t-il. Dernièrement, je suis allé à Brooklyn et je n’ai pas été impressionné, car on fait les mêmes choses ici.»

Comment alors éviter cette «mondialisation» des décors? «On peut s’inspirer, puis inventer quelque chose de nouveau à partir de ce qu’on a vu, propose Félix Guyon. Faire preuve de créativité, c’est s’approprier une idée et l’utiliser à notre propre sauce.»

Stéphanie Lévesque, qui a l’habitude de voir Monsieur et Madame Tout-le-Monde arriver à ses ateliers DIY munis de leurs tableaux d’inspiration Pinterest, acquiesce: «J’aime beaucoup y chercher des idées économiques pour personnaliser un meuble Ikea, par exemple, ou encore des inspirations pour réaliser un petit projet utile et non des objets qui ramassent la poussière. Ce sont des bougies d’allumage.»

Cinq comptes Instagram inspirants

Du design en images. Chacun de ces comptes vous donnera envie de réaménager votre intérieur… Vous voilà avertis!

Apartment Therapy
maison-apartment-therapy_c100

Le célèbre blogue est une source inépuisable d’inspiration pour quiconque vit dans un petit espace (et pour les autres aussi!). Déco,
design, tendances et bons plans: tout y est.

Hëllo Blogzine
maison-hello-blogzine_c100

Les deux journalistes françaises derrière ce «presque magazine», Carine et Anne-Sophie, offrent quotidiennement une bonne dose d’inspiration où les influences scandinaves sont en vedette.

Design Sponge
maison-design-sponge_c100

La New-Yorkaise Grace Bonney est une des pionnières du blogue de déco. Depuis maintenant 12 ans, elle nous fait visiter des maisons et propose aussi des projets à réaliser soi-même.

The Socialite Family
maison-the-socialite-family_c100

Les séries de clichés publiés par Constance Gennari sur son compte Instagram présentent des familles d’aujourd’hui dans l’intimité de leur décor.

MyDomaine
maison-mydomaine_c100
MyDomaine se décrit comme étant le «guide de la femme moderne». Si on fait abstraction de cette proclamation un peu vide de sens, on peut trouver sur ce compte des décors qui font la part belle au néotraditionnel.

Aussi dans Maison :

blog comments powered by Disqus