Collaboration spéciale Le prix de location d’une unité comprendra le loyer, l’accès à tous les services de l’édifice, les principaux services de télécommunications, le réseau sans fil et l’électricité.

Alors que les tours de condos poussent un peu partout au centre-ville, les promoteurs du StanBrooke ont plutôt choisi d’ériger une tour d’habitations locatives haut de gamme pensée spécifiquement pour les universitaires et les jeunes professionnels du quartier.

«Il y avait un besoin du marché dans le secteur du Mille carré doré (Golden Square Mile)», fait valoir Fernando Bucci, VP Opérations au Groupe Brivia, promoteur du projet avec le groupe Gansu Tianqing Real Estate. Le duo en est à son deuxième projet commun, après avoir coconstruit le YUL condominium. «Il y a déjà beaucoup de condos, incluant les nôtres, et on voulait répondre à la demande du côté locatif.»

Le StanBrooke offrira donc 176 appartements, du studio au quatre et demi, d’une superficie de 400 à 650 pi2. Les unités modernes et contemporaines auront toutes des plafonds de 10 pi, une grande luminosité et des éléments de finition luxueux. «Le designer intérieur Frédric Clairoux, de FX Studio Design, avait le mandat d’intégrer le style de vie du Golden Square Mile dans le StanBrooke, de créer une continuité», illustre le VP Opérations du groupe Brivia. Ainsi, de la rue au lounge du rez-de-chaussée, en passant par les corridors, les ascenseurs et les unités, une fluidité se fera sentir dans le design.

Toutes les unités seront aussi dotées de petits extras technologiques, comme de la luminothérapie. «On a utilisé la technologie et la domotique pour mieux répondre aux besoins d’aujourd’hui, comparativement aux appartements typiques de Mont-réal», ajoute M. Bucci. La sécurité du bâtiment sera ainsi renforcée par un système électronique de commande des portes.

Dessiné par la firme Marco Manini Architecte, en collaboration avec la firme internationale Humphreys Partners Architects spécialisée dans le développement urbain locatif, le projet a une architecture unique, affirme M. Bucci. «Il y a un mélange de matériaux qui tient compte de sa vocation locative, jouant autant avec le béton qu’avec le verre, et l’intégration du bâtiment au quartier est souple», signale-t-il.

Une vie de condo urbain
«Le StanBrooke offrira le style de vie urbain des tours de condos, mais en location», continue Fernando Bucci. Et comme dans presque tous les projets de condos du genre, les locataires pourront jouir d’un centre d’entraînement, d’une terrasse sur le toit avec une vue panoramique sur la ville, d’un lounge, d’un stationnement intérieur, d’espaces pour les vélos et de casiers de rangement. Et tout ça sans frais de condos
rattachés.

Le prix de location d’une unité comprendra le loyer, l’accès à tous les services de l’édifice, les principaux services de télécommunications, le réseau sans fil et l’électricité. Un tout-en-un qui simplifie la vie des étudiants et des jeunes professionnels, croit Fernando Bucci.

Quelques espaces commerciaux sont réservés au rez-de-chaussée pour des commerces comme un café, un restaurant ou une petite épicerie de quartier. Le StanBrooke est aussi le premier bâtiment actuellement en construction à suivre les normes du nouveau code du bâtiment, selon M. Bucci. «Ça augmente la qualité de vie à l’intérieur», spécifie-t-il.

La livraison des unités est prévue pour juillet 2018. Il sera possible de réserver une unité au cours du printemps sur le site web du projet.

Où c’est situé?

  • 2061, rue Stanley, tout près de la rue Sherbrooke
  • Restaurants, cafés, cinémas et services à proximité
  • Près du métro Peel

Les prix?

  • À partir de 1200$ par mois
  • Le prix du loyer inclut cinq électroménagers, les services de télécommunications, l’électricité et l’accès aux espaces communs.
  • Stationnement offert (non inclus dans le prix)

Aussi dans Maison :

blog comments powered by Disqus