Pourquoi se limiter à construire des condos quand 
on peut bâtir tout 
un quartier?  C’est ce que propose Westbury
Montréal, un immense 
projet dans Côte-des-Neiges que le promoteur Devmont a récemment lancé.

«On crée toute une nouvelle communauté urbaine», s’enthousiasme Marc Lefort, vice-président vente et marketing pour Devmont.  Construit sur le terrain de 370 000 pi2 des anciennes usines de tuiles à plancher Armstrong, le nouveau développement comprendra à terme 
550 condos (répartis dans 
4 tours), 2 tours locatives, un hôtel de 250 chambres d’une chaîne hôtelière internationale, une tour de bureaux de 160 000 pi2, des commerces et tous les services nécessaires. Des ententes sont déjà signées avec une épicerie, une pharmacie, des restaurants et une garderie. «Les jeunes professionnels et les familles manquent souvent de temps, fait valoir M. Lefort. On leur fait économiser un temps fou en leur offrant un quartier où tout est à proximité. C’est aussi très écologique comme mode de vie. On pourra facilement y vivre sans voiture.»

Tout le projet s’articulera autour d’un parc central de 
40 000 pi2. De grandes terrasses autour du parc seront accessibles à tous les résidants. Un gym, des terrasses autour du parc et sur le toit ainsi qu’un lounge sont entre autres prévus.

Primma condominiums
Le grand chantier démarre avec la construction de Primma condominiums, soit les deux premières tours de condos du projet. Du 
3 et demi au penthouse, les 
150 unités de chacune des tours de 12 étages cherchent à répondre aux besoins et aux portefeuilles d’une large clientèle, du nouveau professionnel à la jeune famille en passant par le couple de retraités.

«Nos condos ne sont pas de type industriel, avec les plafonds de béton apparents, comme plusieurs autres projets actuels, explique Marc Lefort. Ce que nous offrons est plutôt classique, 
moderne et luxueux, avec plusieurs choix de finitions haut de gamme.»

Le rez-de-chaussée et le premier étage de Primma condominiums seront réservés à des espaces commerciaux. «Les acheteurs n’auront pas à attendre que toutes les phases du développement soient terminées pour avoir accès à une épicerie en bas de chez eux; ils l’auront dès qu’ils emménageront», se réjouit M. Lefort.

«Un bon investissement»
Selon le responsable des ventes et du marketing, le Westbury est une belle occasion d’investissement. «Acheter un condo dans un quartier comme Griffintown est maintenant très cher, dit-il. En choisissant un quartier en développement et prometteur comme le nôtre, il est possible d’acheter à meilleur marché et de voir la valeur de son achat augmenter à court ou à moyen terme.»

Le quartier environnant est appelé à changer énormément au cours des prochaines années. «Westbury est officiellement dans Côte-des-Neiges, mais il est à la croisée de plusieurs quartiers et tout près de l’éventuel hippodrome et du nouveau centre commercial Royalmount, à l’angle des autoroutes 40 et 15, explique M. Lefort. Ces méga projets augmenteront la valeur de notre localisation. Et avec le métro Namur à proximité, les gens pourront se déplacer rapidement jusqu’au centre-ville.»

Le projet a jusqu’à maintenant suscité un bel engouement, selon Marc Lefort. Plusieurs unités sont déjà réservées et l’événement de lancement du projet a attiré des centaines de personnes. «Westbury est un des plus gros projets de revitalisation à Montréal, continue M. Lefort. On n’offre pas juste des condos, mais tout un espace de vie dans un secteur de Montréal qui avait besoin d’un développement du genre.»

La livraison des condos Primma est prévue pour le début de 2019. La construction complète du Westbury Montréal est quant à elle prévue pour la fin de 2022.

www.westburymontreal.com

Où c’est situé?

  • À cinq minutes de la 
station de métro Namur
  • Près du futur centre 
commercial Royalmount

Les prix

  • À partir de 180 000$
 (3 et demi), jusqu’à 
700 000$ (penthouse)

Aussi dans Maison :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!