Getty Images Un orangé chaud et de l’éclairage d’appoint permettent de créer une ambiance des plus chaleureuses.

Quand le mercure chute, il paraît tout naturel de se réfugier à l’intérieur. La tendance au cocooning ne semble d’ailleurs pas sur le point de s’essouffler. Coussins confos, jetés douillets, carpette moelleuse : dès qu’octobre s’installe, on a envie d’un intérieur chaleureux.

Mise en scène coupe-froid, la déco automnale table notamment sur des matières douces et naturelles, comme la laine ou la fourrure,
et sur un éclairage intelligent, qui compense pour le manque de luminosité. Métro fait le point avec deux spécialistes de la décoration.

Ambiance
Se sentir bien dans un chez-soi cocon, ça commence par faire des choix déco qui nous ressemblent, commence l’animatrice Valérie Taillefer. «Tout est une question de goûts, estime-t-elle. L’idée, c’est de se sentir tellement bien qu’on n’a plus envie de sortir!»

Elle suggère de créer des zones dans la maison selon les besoins : cinéma maison, salle à manger aménagée pour recevoir, coin lecture, etc.

Couleurs
Pour l’animatrice Manon Leblanc, la déco d’automne évoque tout naturellement la palette inspirée d’une balade en forêt. «Les couleurs chaleureuses – rouges, orangés, ocres, bruns, comme les feuilles – fonctionnent en général bien à l’intérieur, croit-elle. Cette saison, j’aime aussi jouer avec les vert mousse, les taupe, les gris et les mauve.»

Pour changer de décor au gré des saisons, Valérie Taillefer suggère pour sa part de toujours travailler à partir d’un canevas neutre : «Je privilégie le blanc, mais toutes les teintes très pâles, comme le gris, peuvent fonctionner», assure-t-elle. Cette toile de fond immaculée s’avère un écrin de choix pour ensuite mettre en valeur des accessoires soigneusement sélectionnés. «En plus, ajoute-t-elle, on se tanne beaucoup moins vite!»

Matières
Bien évidemment, toutes les matières douces, qu’on associe traditionnellement au confort sont à privilégier. «Quand je pense cocooning, la première image qui me vient à l’esprit, c’est une famille en train d’écouter un film au lit le dimanche matin», illustre Valérie Taillefer.

En somme, on peut s’inspirer du vestiaire hivernal, renchérit Manon Leblanc : velours côtelé, velours, tweed, laine, gros tricots et même fourrure (naturelle ou pas) sont à privilégier pour leur côté chaleureux.

Éclairage
Manon Leblanc conseille de préférer les lampes sur pied aux plafonniers, qui diffusent une lumière plus froide. «On peut ainsi créer des zones de lumière en allumant des lampes à trois ou quatre endroits, assure-t-elle. Si on aime ce style, les chandelles sont aussi championnes pour créer de l’ambiance.»

Les fenêtres peuvent aussi jouer un rôle important, poursuit Valérie Taillefer. «Si on a peu de fenêtres, opter pour une déco claire permet de laisser entrer la lumière, suggère-t-elle. De plus, on peut se permettre de déshabiller les fenêtres pour laisser entrer encore plus de lumière.»

Indispensable, le foyer?
Plus besoin de cheminée pour profiter de l’ambiance à la fois romantique et chaleureuse d’un foyer. Selon Manon Leblanc, il s’agit de l’accessoire ultime pour réchauffer (au sens propre comme au figuré!) une pièce quand arrivent les grands froids.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!