Créer des meubles design durables, locaux, à prix avantageux n’a jamais été une mince affaire pour les designers et les fabricants de chez nous.

Sensible à cette problématique dans l’industrie du meuble québécois, André Desrosiers, professeur à l’École de design de l’UQAM a développé – au terme de deux ans de recherches – un nouveau modèle d’affaires sous la forme de coopérative.

«ÉTABLI est né d’un constat d’André Desrosiers que les designers ont souvent de bonnes idées, mais qu’ils ne sont pas toujours de bons entrepreneurs, et que la mise en marché et la production pouvaient parfois poser problème pour mener à bien leurs projets, explique Geneviève Grenier, responsable des communications pour ÉTABLI. Il a également réalisé que ce n’était pas tous les fabricants qui pouvaient se payer le service de designer. Il y avait également les consommateurs, qui eux, souhaitent avoir des meubles de qualité sans payer une fortune.»

ÉTABLI regroupe ainsi sous la même bannière une vingtaine de designers qui mettent à la disposition des fabricants un catalogue partagé, dans lequel on retrouve plusieurs gammes de meubles résidentiels, d’intérieur et d’extérieur. Les clients n’ont qu’à consulter le catalogue au http://www.etabli.ca, choisir le produit qui les intéresse et contacter le fabricant le plus près afin qu’il
le produise.

«En mettant toutes nos ressources en commun, les coûts de production, de commercialisation et de distribution sont ainsi réduits, souligne Caroline Deforges, coassociée et designer chez Atelier NOAH, membre de la coop d’ÉTABLI. De plus, en faisant directement affaire avec le fabricant, le client peut demander d’adapter le meuble choisi aux mesures qu’il désire, mais surtout, il crée un lien avec celui-ci, car il le rencontre, il discute avec lui, il voit son atelier. Son meuble prend alors une tout autre dimension. On est loin de l’expérience d’aller acheter un meuble chez IKEA!»

Pour le catalogue d’ÉTABLI, Atelier NOAH a créé la gamme Zoé, une collection d’assisses et de consoles très géométriques faites d’alliage de métal et de bois, à l’esthétique simple et épurée.

«On joue avec des lignes tridimensionnelles pour en faire des formes non conventionnelles qui créent un débalancement, décrit Caroline Deforges. Il y a comme un petit «twist»; il faut regarder deux fois le meuble pour voir comment il tient! Malgré leur aspect très graphique, les assises sont très confortables, cela faisait partie de nos considérations au départ.»

Cette année, la coopérative présentera une dizaine de familles de produits, plus de quarante meubles au total. ÉTABLI a récemment lancé ses quatre plus récentes gammes de produits, lors de la soirée d’ouverture du marché de produits conçus et fabriqués par des designers et artisans locaux, HAUT+FORT, au Centre de design de l’UQAM.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!