Les lancements d’accessoires d’entraînement ou de bien-être connectés s’accélèrent au point où il peut être ardu de garder le rythme. Le point sur les dernières nouveautés.

Pour les femmes seulement


Déjà reconnue pour ses vêtements de yoga et de course au style certain, la marque québécoise Lolë a rehaussé son jeu en mettant sur le marché un soutien-gorge exclusif compatible avec le moniteur de fréquence cardiaque Mi Pulse. La technologie, plutôt conviviale, permet de se connecter à plusieurs applications offertes pour téléphone intelligent et à suivre sa progression. Quant au vêtement lui-même, il offre un soutien élevé grâce à des bonnets moulés et à un tissu extensible tout confort. En plus, les bretelles peuvent être portées croisées ou droites, selon l’humeur du jour.

  • Smart bra, Lolë: 90$ pour le soutien-gorge, 95$ pour le moniteur

Pour courir en tout confort

Nec plus ultra du sur-mesure de masse, toutes les chaussures Math Sport sont uniques. Ce n’est pas obligatoire, mais elles peuvent être créées à partir d’une empreinte 3D des pieds (des numériseurs de la marque sont installés en différents endroits, notamment à la nouvelle boutique concept de course Lululemon située dans le Mile End). Chaque client est amené à choisir non seulement la couleur de l’empeigne et des lacets, mais aussi l’inclinaison de la chaussure et l’épaisseur de la semelle intercalaire. Une fois toutes les options sélectionnées, il faut compter de 10 à 15 jours pour la fabrication de chaque paire dans les installations de Saint-Léonard. À noter: un nouveau site web sera mis en ligne cette semaine pour faciliter la sélection des options grâce à un conseiller virtuel.

  • Chaussures Math Sport: de 150$ (personnalisées) à 190$ (sur mesure) 

Pour un entraînement sur mesure

Le concept n’est pas nouveau, mais il prend de l’expansion cette année au Québec. Les studios d’entraînement Orangetheory Fitness proposent des routines conçues pour plaire à tout le monde, peu importe sa forme physique. L’entraînement se déroule toujours en groupe, avec les conseils d’un entraîneur dûment formé, et les efforts de chacun sont compilés grâce à un moniteur cardiaque inclus dans les forfaits. Des studios ont ouvert à Boucherville et à Rosemère ce printemps, et un autre situé à Ville de Mont-Royal devrait s’ajouter à celui de Pointe-Claire plus tard cet automne. L’entreprise n’a pas voulu confirmer d’autres emplacements plus centraux pour le moment.

Pour méditer

En plus de diffuser une douce lueur, la nouvelle version de cette lampe imaginée à Montréal permet de rythmer la respiration et ainsi de s’initier à la méditation. Il suffit de connecter l’appareil à un ordinateur ou à un chargeur USB puis d’inspirer à mesure que l’intensité augmente. On vide ensuite les poumons en suivant la diminution graduelle de la luminosité, et ce, soit en mode Méditation 5 minutes, soit en mode Méditation continue. Le mode Lampe permet quant à lui de laisser la lampe allumée à l’intensité désirée.

  • Breathe2 (base en érable canadien, globe en acrylique): 79$

Pour des pieds en santé

Petite révolution pour les activités physiques qui se pratiquent pieds nus. Pensez yoga, Pilates ou arts martiaux, notamment. Des chaussons minimalistes destinés à améliorer le centre de gravité et à redresser les pieds dans le bon axe ont été développés à Montréal avec le concours d’une docteure en podiatrie et du centre de recherche Vestechpro. Fabriqués dans un textile extensible et dotés d’une semelle antidérapante, les PigaONE renforceraient même l’arche plantaire. Si les objectifs de financement sont atteints (une campagne de sociofinancement vise à accumuler 15 000$ d’ici le 10 juillet), les 1000 premières paires seront livrées au mois d’août. Au moment de publier, un peu plus de 15 000$ avaient été amassés.

  • Chaussons minimalistes PigaONE, à partir de 45$ sur Kickstarter

Aussi dans Vivre :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!