Depuis quelques années, la région de Mont-Tremblant s’est taillé une place de choix dans la communauté sportive comme destination d’entraînement. La région accueille plusieurs groupes d’entraînement, petits et gros, d’ici et d’ailleurs, durant l’année.

Le point avec Annick Marseille, représentante de la Station Mont-Tremblant.

Qu’est-ce qui fait de Mont-Tremblant une destination d’entraînement convoitée?
La qualité des installations, été comme hiver, fait certainement de Mont-Tremblant une destination enviable. Depuis l’été dernier, les athlètes peuvent s’entraîner sur la route officielle d’entraînement Ironman marquée de façon permanente. Des parties de la route ont été repavées et d’autres ont vu leurs accotements élargis par mesure de sécurité. Le Centre d’entraînement offre aussi des parcours de nage en eau libre balisés. L’hiver, les athlètes peuvent profiter de la nouvelle piscine intérieure avec des corridors pour l’entraînement à la nage et des nombreuses activités extérieures comme le fatbike et la randonnée alpine.

De plus, puisque Tremblant est une destination de villégiature, les familles des athlètes peuvent bénéficier des autres activités. Il devient ainsi intéressant de jumeler un camp d’entraînement avec des vacances en famille.

Quelles sont les retombées positives pour la région? 
Cette reconnaissance est bénéfique pour de nombreux commerces et amène un achalandage important. Au-delà des considérations économiques, localement, nous remarquons que notre communauté est de plus en plus conscientisée à l’activité physique et à la mise en forme.

 

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!