Aleksandrova Karina/shutterstock.com

NEW YORK – Le géant américain de l’agro-alimentaire Kellog’s va bannir les agents de saveurs et colorants artificiels de ses céréales, dont les célèbres Special K ou Miel Pops, partout sur le globe et d’ici à 2018.

«Nous travaillons à retirer les colorants et les saveurs artificiels de l’ensemble de nos marques de céréales et sur une variété de snacks. Notre but est de terminer cette transition d’ici fin 2018», a déclaré à l’AFP Kris Charles, une porte-parole du groupe numéro un mondial du secteur.

Cette décision s’explique, selon la porte-parole, par la volonté de s’adapter aux goûts des consommateurs, notamment américains.

«Écouter et s’adapter aux besoins changeants des consommateurs est ce que les gens attendent de nous. C’est pourquoi nous avons décidé d’offrir aux gens davantage de ce qu’ils souhaitent et dont ils ont besoin dans leur alimentation et moins de ce dont ils ne veulent pas», développe la responsable.

Comme nombre de grands noms de l’industrie alimentaire américaine, Kellog’s est confronté à des consommateurs qui réclament des aliments de haute qualité et surtout sains.

Les Américains consomment également de plus en plus de yaourts au petit déjeuner.

Pour séduire de nouveau les consommateurs, le géant de la restauration rapide McDonald’s a par exemple renoncé à servir du poulet élevé aux antibiotiques.

«Nous allons continuer d’explorer des moyens de nous adapter aux envies et besoins changeants de nos clients et gagner (ainsi) leur confiance», promet Kellog’s.

Le temps presse pour le fabricant de céréales, dont les ventes ont diminué de 5,1% au deuxième trimestre à 3,5 milliards de dollars.

Il attribue ce retrait à un recul continu des recettes générées par les céréales aux États-Unis (-2,3%).

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!