Getty Images/iStockphoto

MONTRÉAL – L’ajout de messages relatifs à la santé similaires à ceux trouvés sur les produits de tabac pourrait décourager les parents de fournir des boissons sucrées à leurs enfants, selon une nouvelle étude américaine.

Les chercheurs de l’Université de la Pennsylvanie ont constaté que les parents, peu importe leur niveau d’éducation, seraient nettement moins susceptibles d’acheter une boisson contenant du sucre ajouté à leurs enfants s’ils étaient informés que ce sucre peut contribuer au diabète, à l’obésité et à la carie dentaire.

Les chercheurs ont comparé l’effet de messages contenant cette information à des messages concernant uniquement la teneur en calories, ou encore à l’absence complète de messages.

Les boissons sucrées destinées aux enfants peuvent contenir jusqu’à sept cuillères à thé de sucre par portion de 195 millilitres — soit deux fois plus que ce qui est recommandé pour ce groupe d’âge.

Des études ont démontré que plus de la moitié des enfants âgés de moins de 11 ans consomment des boissons sucrées quotidiennement.

Près de 2500 parents ont participé à une enquête en ligne concernant l’ajout de messages relatifs à la santé aux boissons sucrées. Au total, 40 pour cent de ceux qui ont vu de tels messages auraient quand même choisi une boisson sucrée pour leur enfant, comparativement à 60 pour cent pour les parents à qui on n’a présenté aucun message.

Environ 75 pour cent des participants étaient favorables à l’ajout de ces messages.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal médical Pediatrics.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!