François Lemieux

MONTRÉAL – Le sperme des fumeurs est plus susceptible que celui des non-fumeurs de présenter des dommages génétiques, selon une nouvelle étude.

Les chercheurs ont aussi étudié 422 protéines dans le sperme de leurs sujets: une était absente, 27 étaient sous-représentées et six étaient surreprésentées dans le sperme des fumeurs.

Une analyse de ces protéines semble indiquer que le tabagisme provoque une inflammation de l’appareil reproducteur masculin.

Les chercheurs ont expliqué que cette inflammation pourrait réduire la capacité des spermatozoïdes à féconder l’ovule et à enclencher une grossesse normale.

Ils soulignent enfin que la fragmentation de l’ADN du sperme des fumeurs est plus importante, ce qui pourrait causer des problèmes de santé chez le bébé.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!