Destination nordique par excellence, l’Islande est un pays envoûtant, mythique et un brin surréel. 
Cette île de 103 000 km2, dont la population est évaluée à 332 000 habitants, ne manque pas de contrastes 
qui font rêver les randonneurs et les photographes autant que les oiseaux de nuit et les amateurs de géologie. 
Voici cinq sites naturels grandioses à découvrir au cours de votre séjour.

Jökulsárlón, 
la «lagune du glacier»


À mesure que fond le glacier Breiðamerkurjökull, partie de l’immense Vatnajökull, des 
icebergs s’en détachent et flottent au gré du courant dans la Jökulsárlón, la «lagune du glacier». Du côté nord de la route 1, de gigantesques masses rassemblées dérivent doucement vers la mer. Au sud, on marche entre les amas de glace qui se sont échoués sur la rive de sable noir. Les couleurs que prennent ces morceaux d’iceberg sont particulièrement intéressantes, allant du bleu turquoise au jaune souffre. On peut facilement passer des heures à admirer ce spectacle.

Le cratère de Kerið


Structure volcanique aux bords rougeoyants et tapis de verdure, le cratère de Kerið et son lac font partie des incontournables du Cercle d’or, région touristique parmi les plus fréquentées d’Islande. Les parois du cratère, impeccablement conservées malgré trois millénaires de météo islandaise, contrastent à merveille avec la surface colorée du lac. L’apparence celui-ci lac change avec les saisons et l’intensité de la lumière. À noter qu’il s’agit du seul site naturel payant d’Islande.

Les falaises de Látrabjarg


À l’extrémité occidentale du pays, ces 
falaises qui s’étendent sur 14 km de long 
et qui peuvent atteindre plus de 440 m de 
haut surplombent la mer et constituent un sanctuaire estival extraordinaire pour les oiseaux. Macareux moines, guillemots, fous de Bassan et autres oiseaux marins y reviennent chaque année pour se reproduire et y 
demeurent jusqu’en août.

Le geyser de Strokkur et son voisin Geysir


C’est du célèbre Geysir islandais que nous vient le mot «geyser». Bien qu’il soit l’un des geysers les plus puissants du monde (son jet peut atteindre 120 m de hauteur), la source d’eau chaude du Geysir ne jaillit que deux ou trois fois par jour. Tout près, l’impressionnant geyser Strokkur entre en éruption toutes les 5 à 8 minutes et projette 
son eau à environ 20 m de hauteur. Pour voir le site d’un autre angle, montez le sentier qui grimpe la colline de Haukadalur. On trouve des restaurants, des expositions, une boutique de souvenirs et aire de repos au Geysir Center voisin.

Gullfoss, «la chute d’or»


Littéralement «la chute d’or», Gullfoss est l’une des plus impressionnantes chutes d’eau du pays, et sa terrible force s’entend bien avant qu’on puisse voir l’eau déferler en trombe. Surplombée d’un arc-en-ciel quasi permanent, la reine des foss (chutes) projette sur deux niveaux les flots de la rivière Hvítá dans le canyon se trouvant 32 m plus bas. Ce sont les sédiments présents l’eau qui donnent à cette chute ses reflets dorés.


Textes tirés du guide Ulysse Explorez Reykjavik et l’Islande
Disponible en version papier et numérique

Aussi dans Vacances :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!